AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

C'est un Humain, un Turien et une Quarienne dans un bar...(PV Trouffion Drew + Tutu Velkin)
avatar
PROCHAIN NIV. :
Naare'Vula Vas Keelah
TAZING MAD MEDIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : [url=Fiche Naare]http://themasseffect.forumactif.com/t114-naare-vula-vas-keelah-si-yah-toubib-de-l-arche[/url]
— OMNI SMS : [url=Omni-sms]http://themasseffect.forumactif.com/t130-097-013-58uni[/url]
— RENEGADE :
25 / 10025 / 100

— PARAGON :
75 / 10075 / 100

— PSEUDOs : Tullia, Naare
— XP : 202
— PRÉSENCE : 1 fois/semaine au minima
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : none
— CRÉDITS : 114

— RACE : Quarienne
— SPÉCIALITÉ : MEDIIIIIIIIIIIIIIIIIC !!!!!
— LIEU D'HABITATION : Quartiers Ouest de Nexus - Clinique expérimentale du Nexus
— ÂGE : 27 ans
— PROFESSION : Médecins Marines, spé. immunologie appliquée
— FACTION : Initiative
— ARMES : Tazer, Viper, Scorpion Mais surtout le tazer en fait...
— O.SEXUELLE : Hétéro
— AMOUREUSEMENT : LAB ! MY LIFE IS THE LAB !! And other people's ass....
Posté Sam 17 Mar - 22:03
C'est un humain, un turien et une quarienne dans un bar...

OU COMMENT ANIMER LES 2 KROGANS

Les 2 Krogans commençaient tout juste à se remplir, que j'en étais déjà à mon 3e verre de Dextro. Ce vendredi en fin de soirée faisait du bien, mais manquait cruellement d'activité. J'avais fini tôt aujourd'hui, me donnant permission pour sortir du labo et venir en cet endroit favori du Nexus après avoir provoqué une crise de nerf au Pionner du Keelah. Ben quoi, il supporte pas qu'on le harcèle sur les prochaines missions d'échantillonnages et sur le mauvais protocole de prise de spécimens ? Ben fallait pas m'engager et puis c'est tout ! Je fais mon travail avec passion, et je me devais d'être attachiante jusqu'au bout. Question de professionnalisme et de principe, voyez-vous. On me demandait d'être efficace et de donner des résultats, ben ça se fait pas sans être chiante envers la hiérarchie. Enfin, ce qu'ils pouvaient râler de leur côté, ce que j'en avais à faire. Le Vendredi c'est sacré, c'est journée Krogan. Depuis que j'étais sur le Nexus, soit un peu plus d'un an, je n'avais presque jamais raté un vendredi soir au bar fatidique de l'avenue de la Voie Lactée. Une traddition qui remontait au fait d'y rencontrer les quelques Drells et Quariens du Keelah en cet endroit, pour glâner des informations et rester en contact. C'était également un bon moyen de se faire une idée de la faune et des ragôts qui grouillaient en ces lieux. J'avais beau être assez recluse dans mon labo, je savais que ma survie et celle de mes travaux en tenaient à ce que je pouvais rester connectée à la réalité. Et donc au bar. J'avais ma place en de lieu, dont le barman començait à me connaitre. Une table en coin, où je pouvais accueillir une petite demi-douzaine de personnes avec moi, observer les lieux et prendre des notes sur mon omni-tech en toute tranquillité. Je commençais également à reconnaitre quelques habitués, comme moi, qui passaient certaines soirée ici. Il y avait notamment un humain de l'Initiative qui était souvent là, parfois seul ou en compagnie. Un des gars du Tempest, de ce que je me souvenais.

Et c'était ce soir, où j'étais bien en jambe après de multiples essais en labo qui n'avaient pas donnés de résultats, que je l'avais de nouveau remarqué. Je noyais ma frustration dans l'alcool Dextro, en étant à ma 3e chope et gardant bon oeil sous mon masque, que je le vis plus loin, seul pour une fois. Voulant tenter l'aventure et me sentant comme un volus ayant trop consommé de sable rouge, je hélais un serveur qui passait pour passer un message. De ma voix altérée par la synthèse vocale de mon masque, mais surtout par l'alcool, j'interpellais ce serveur Turien qui m'avait déjà servis mes 3 premiers verres, pointant du doigt l'humain.

"Héééé...sous-fifre du Barman... Dites à cet humain qu'il traine trop dans les parages pour ne pas être à ma table...et pas assez pour ne pas me servir de porte-conduit d'urgence.. Vous savez, les trucs qu'on appelle... Paiiille.... Hic! Offre lui un verre de ma part, et dites lui de ramener ses fesses ici!"

Je regardais plus attentivement ce turien, qui ne me disait rien. Et pourtant, j'avais une bonne mémoire visuelle. Un nouveau ? Bha, faut le baptiser !! Amusée et entreprenante, je le prenais familèrement par le bras et l'invitais également à me rejoindre. Enfin, à nous rejoindre si l'humain dégnait lever ses fesses de son siège de bar.

"Et venez aussi, je vais ai jamais croisé avant ! Prenez un verre avec nous, je vous invite, et je vous jure que le prélèvement se fera sans... sans... A MORT LES RACHNI !!! Hic"

Un groupe de Krogan venait de rentrer dans le bar, et par habitude (autant que par tradition), je m'étais levée de ma chaise les bras en l'air, scandant un cri de guerre Krogan par amitié pour cette bande de brute épaisse qui savaient boire. Je riais, ves habitués me saluan également d'un hochement de tête. Je leur avais déjà sauvé les fesses dans ma clinique, ils m'en devaient une. Par contre, un autre je l'avais tazé et il s'en souvenait toujours. Bizarrement je l'ai jamais revu dans ma clinique, je me demande pourquoi... Mais ce qui comptait à présent, c'était l'humain et ce turien, qui j'espérais allaient bien égayer ma soirée.
avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— XP : 12
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : /
— CRÉDITS : 37

— RACE : Turien
— SPÉCIALITÉ : Franc-Tireur
— LIEU D'HABITATION : Nexus
— ÂGE : 26
— PROFESSION : Equipe de la Pionnière Ryder
— FACTION : Initiative
— ARMES : M13 Raptor / Phalanx
— O.SEXUELLE : Bisexuel
— AMOUREUSEMENT : R.A.S
Posté Dim 18 Mar - 0:42
C'est un humain, un turien, et une quarienne dans un bar...Un vendredi soir pas comme les autres !

Un vendredi soir, Aux deux krogan, c’était toujours une soirée très prise au sérieux. Beaucoup de soldats de l’initiative revenaient de mission, mais aussi, de nombreux vaisseaux cargo se ravitaillaient aux quais du Nexus. L’avenue de la Voie Lactée devenait aussi fréquentée qu’une ruche rachni…Plus d’un commerçant se frottaient alors les mains. Autant dire qu’un établissement de boisson, comme le bar concerné, devenait un des lieux les plus visités de la station ! Mais comme il y à toujours un obstacle à tous les plans, même les meilleurs, le propriétaire s’était confronté à un souci de taille seulement une heure avant l’ouverture. C’est dans ce contexte que Velkin avait reçu, à sa grande surprise, un omni-sms urgent, alors qu’il venait à peine de poser les pieds dans la baie d’amarrage du Nexus. Un vieil ami qui lui demandait presto de l’aide. Un serveur des Deux Krogans bloqué sur Aya à cause d’un transporteur en panne, et voilà que c’était la catastrophe. Le turien hésita un instant avant d’y répondre, car lui-même venait tout juste de rentrer de Podromos. Il avait encore du sable dans sa combinaison ! Il n’aurait pas dit non à passer une soirée autour d’un verre, mais il semblerait qu’il allait plutôt passer de l’autre côté du bar. Prenant toutefois le temps de se rendre à son appartement pour déposer ses affaires, et prendre une douche -un minimum d’hygiène, tout de même !-, le voilà qu’il enfilait sa tenue la plus classieuse. En fait, il n’avait pas hésité longtemps. Ses vieux démons le hantaient toujours parfois ! Il n’avait pas tenu de comptoir depuis une bonne année maintenant, mais c’est comme conduire un vaisseau : ça ne s’oublie pas.

Le krogan qui tenait les lieux, Gojak, poussa un grognement à mi-chemin entre impatience et satisfaction, en voyant le turien passer les portes de son établissement, encore fermé. Velkin avait mit une tenue noire et rouge, bien différente de son armure de l’Initiative, mais bien plus seyante dans un tel lieu. On lui avait toujours dit que ça faisait ressortir la couleur de sa carapace. Mais peu importe. Adressant un signe au krogan, il s’approcha du comptoir, traversant la salle inhabituellement vide.

« Velk, t’es sûr que tu peux faire ça, t’es pas trop rouillé ? Va y avoir du monde ce soir, beaucoup d’habitués, alors j’veux pas d’histoires ou de clients mécontents, c’est pas bon pour les affaires »

« Salut à toi aussi, Gojak » répondit le turien avec amusement, venant se poser sur un des tabourets « Ecoute, j’ai connu les pires bars des Systèmes Terminus, tu le sais bien. C’est pas un établissement du Nexus qui va me faire peur, t’en fais pas. Donne moi juste l’accès et dit moi où se trouve les réserves, et je gère ! »

« Hmrr » grogna le krogan, avant d’allumer son omni-tech et de pianoter dessus un instant, transférant les droits d’encaissement au turien. Ce dernier vérifia du coin de l’oeil son propre omni-tech, qui lui envoyait la notification en s’illuminant sur son poignet gauche. « C’est fait. T’sais, je confie jamais le bar à d’autres personnes que mes employés d’habitude, mais j’sais que tu feras du bon taff. »

« Si j’étais un humain, tu m’aurais déjà fait rougir » répondit avec humour Velkin, avant de poser une main sur le comptoir, plus sérieux « Sacré histoire, ce transporteur bloqué sur Aya. T’as pas de chance que ça arrive ce soir. Par contre, t'en as pour le fait que je sois dans les parages. C’est rare que je vienne au Nexus. »

« Toujours sur ton caillou plein d’sable et de radiations ? » se moqua le kogran, visiblement soulagé d’avoir du renfort.

« Toujours ! Enfin, plus pour longtemps normalement. Je t’expliquerais une autre fois. Alors, ces réserves ? »
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L’établissement venait d’ouvrir depuis peu, et la salle s’était déjà remplie de quelques clients. Bien sûr, la tempête arriverait bien plus tard, mais voilà qui laissait un peu de temps au turien pour s’habituer à l’ambiance. En fait, il ne mit guère longtemps à se remettre dans le bain. Au bout d’une petite heure, il était déjà à son aise, discutant avec les clients et servant quelques cocktails, aussi bien de la maison, comme ceux de sa création. Gojak le surveilla d’un œil commerçant pendant une bonne dizaine de minutes, avant de se rendre compte qu’il avait fait le bon choix, et de le laisser tranquille. Le Turien était dans son élément. Et il avait effectivement connu bien pire comme coin. Velkin ne perdit pas de temps pour vite identifier les fameux habitués. C’était ceux qui se sentaient le plus à l’aise dans l’établissement, et qui avaient leurs habitudes de placement ou de consommation. Il avait déjà repéré la quarienne et l’humain. La première avait d’ailleurs déjà bien entamé la soirée. S’il ne se trompait pas, elle en était déjà à son troisième verre. Et les quariens n’étaient pas connus pour avoir la meilleure résistance à l’alcool de la galaxie !

Traversant la salle pour porter une consommation à un petit groupe de clients, qui occupaient une autre table un peu plus loin, il se fit alors interpellé par la quarienne. Tournant aussi la tête vers elle avec un air aimable, il ne lui fallut peu de temps pour comprendre qu’elle était bien éméchée. Quelque chose qui devenait rapidement une habitude, quand on travaillait dans ce milieu. Et pour le coup, l’alcool rendait la quarienne bien expressive ! Un message à transmettre à l’humain, rien que ça ! Avant qu’il ne puisse répondre, il sentit son bras gauche attrapé. D’un geste vif, il sécurisa son plateau de l’autre main, pour éviter de renverser ses verres sur le sol, tandis que ses mandibules bougeaient légèrement sous la surprise. Voilà qu’il se faisait inviter à sa table, maintenant. Il eut l’occasion de récupérer son bras quand la cliente se leva d’un bond pour saluer vivement un groupe d’arrivant, au passage. Et bien, la soirée commençait fort. Un peu amusé par la quarienne, loin de s’offusquer pour si peu, le turien reprit simplement bien son plateau en main, avant de répondre, avec un sourire.

« Un verre, ça ne se refuse pas ! Je m’occupe de donner ce verre ci à son propriétaire, et je suis à vous. » Du coin de l’œil, il vit Gojak confirmer d’un léger hochement de tête, le regard tourné vers lui, tandis qu’il servait un Galarien. Le Krogan soignait ses habitués, visiblement. « Et je transmettrais votre message au passage. Sinon, « sous-fifre du barman », c’est un peu long. Appelez moi Velkin, ce sera plus simple »

Avec un clin d’œil amusé, le turien prit donc congé temporairement, et se rendit à la table ou il allait initialement, déposant les consommations dessus et encaissant la note avec son omni-tech. Puis il se rendit au bar avec son plateau vide, et se retrouva donc devant l’humain en question. Il le détailla discrètement d’un œil. Il l’avait déjà servi tout à l’heure, mais il ne le connaissait pas. Il s’adressa donc directement à lui, attirant son attention d’un signe de la tête, tout en passant derrière le comptoir.

« La quarienne assise à la table du fond vous invite à la rejoindre…oh, et elle vous offre un verre, aussi. Dites-moi simplement ce que vous souhaitez et je vous apporte ça ! »

En attendant sa réponse, le turien ouvrit son propre omni-tech d’un doigt pour prendre la commande, ayant directement accès au catalogue du bar. Il n'oubliait pas l'invitation, mais autant arriver directement avec les verres. S'il pouvait éviter trop d'aller-retour, ça l'arrangeait. La nuit ne faisait que commencer.
avatar
PROCHAIN NIV. :
Drew O'Connor
SMOL ANGRY BIOTIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t34-drew-t-h-e-c-r-a-s-h#78
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f309-boite-de-reception-de-drew-o-connor
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 241
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Clive (+) Reel (+) Scott.
— CRÉDITS : 220

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : Drew est un biotique équipé d'un implant L5x très endommagé, le rendant dangereux mais puissant.
— LIEU D'HABITATION : Il possède un petit appartement dans le cœur du Nexus.
— ÂGE : Drew possède vingt sept ans.
— PROFESSION : Anciennement timonier du SSV-Roma, dorénavant membre du Tempête en tant qu'Adepte.
— FACTION : Andromeda Initiative.
— ARMES : Il possède un M8 Avenger, mais sa meilleure arme reste tout de même ses pouvoirs biotiques.
— O.SEXUELLE : Drew est homosexuel. Néanmoins, il est déjà sorti avec une Asari. Les exceptions à la règle existent.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Mar 20 Mar - 3:56
C'est un humain, un turien et une quarienne dans un bar...On sait tous que tout ça va très mal finir, n'est ce pas ?
C'était calme. Trop calme. Un bref mais réaliste résumé — et en détails ! — de la journée que venait de passer Drew, mis sur la touche par la plupart de ses plus fidèles amis qui n'avaient pas pu voler ne serait-ce quelques petites heures pour ensuite les passer en sa compagnie. Et pourtant, nous étions vendredi : le jeune biotique avait profité de ce jour de repos placé en fin de semaine, espérant vainement se rafraîchir les idées... Mais le temps de libre qu'il eut s’évapora en un battement de cil étant donné qu'il dépensa celui-ci devant sa télé, absorbé par les plus stupides feuilletons jamais créés — et même pas de grands classiques du genre « Blasto et la révolte Vortcha », non ! —. De quoi vous mettre à coup sûr le bourdon pour plusieurs semaines, brrr.
En règle générale, l'ancien timonier n'aimait pas sortir tout seul. Il s'arrangeait vraiment de sorte à se retrouver au moins avec une personne de son entourage lorsqu'il allait prendre l'air dans un bar ou une boite de nuit, mais ce soir là, il devait faire avec les moyens du bord : il allait donc se la jouer solo Aux Deux Krogans, son bar favoris depuis plus d'un an.

N'ayant pas envie de se prendre trop la tête, Drew décida de s'instaurer une règle toute particulière pour ce soir là : pas de limitation d'alcool. Généralement, le brun faisait attention à ne pas trop consommer de boissons alcoolisées car il savait pertinemment qu'il prenait l'alcool trop bien. Vraiment trop bien. Du genre à être tellement à l'aise qu'il n'aurait pas honte à se mettre torse nu en publique — chose s'étant déjà produite... Demandez au videur, vous verrez. Mais aujourd'hui, il voulait pouvoir s'amuser afin de se vider entièrement la tête. Hors de question de se limiter, il allait profiter, et au diable la solitude !
C'est ainsi qu'il s'était retrouvé dans ce fameux bar, assis au comptoir, un verre dans la main et le regard noyé dans le liquide qu'on lui avait servit. Étrangement, la fête avait du mal à lui monter à la tête — ce qui était chose rare. Ses pensées se retournaient sans cesse vers le passé, comme si sa joie de vivre — qui d’habitude était omniprésente — s'était faite happée par un trou noir. Si ce fameux trou noir devait être en réalité un événement déclencheur, je pourrais certainement vous affirmer qu'il commença il y a trois mois de ça, lorsque Drew apprit que la Voie Lactée fut réduite à néant... Emportant ses parents, sa famille, ses amis. Le voir comme ça était quelque chose d'étonnant sachant que l'ex-timonier n'était pas du tout le genre d'homme à se laisser abattre et encore moins sur le long terme. Peut-être manquait-il juste d'adrénaline ? Depuis que Sara était devenue Pionnière, il n'avait plus réellement eu l'occasion de retourner sur le terrain, cela ayant pour effet de le faire s'ennuyer comme un rat mort.

Tandis que toutes ses pensées s’enfuyaient vers son pays natal — j'ai nommé la belle Irlande, Drew laissa son index glisser le long de la cicatrice présente sur l'arête de son nez. C'était un geste qu'il avait adopté lorsqu'il était pensif, parcourant cet endroit bien précis de son visage marqué par le crash du SSR-Roma, vestige de son histoire passée.
Les yeux toujours rivés sur son Whisky, le jeune biotique eut alors un brusque sursaut lorsqu'il entendit une Quarienne hurler un cri si perçant qu'il en aurait presque eu les tympans sanglants. Qu'est-ce qui l'avait piqué, celle là ? C'est le regard plein d'interrogations que Drew sonda la salle, fixant ainsi l'étrangère qui semblait avoir beaucoup trop de coups dans le nez — et lui bien trop peu pour trouver son comportement peu adapté à l'endroit, supposa t-il. Sérieusement, elle semblait bien plus heureuse que lui sur l'instant. Lui aussi, il aurait voulu crier des... Heu, cris... Trucs... Choses... Aux Krogans qui venaient d'entrer, sous condition qu'ils les eussent connus, bien entendu.

Toutefois, Drew ne remarqua pas seulement la Quarienne mais aussi le barman du lieu. Ce dernier revint à sa place après avoir servit une table, s'adressant alors au brun avec une voix bien plus enjouée que le barman servant d'habitude ici.

—  La Quarienne assise à la table du fond vous invite à la rejoindre… Oh, et elle vous offre un verre, aussi. Dites-moi simplement ce que vous souhaitez et je vous apporte ça !
Elle me-, pardon ? déclara le biotique, visiblement stupéfait de cette révélation. Il reprit toutefois consistance, ne pouvant s'empêcher de se montrer malicieux avec le Turien face à lui. Si vous aviez été la personne qui m'offrait ce verre, j'aurais pas protesté... Mais je ne la connais même pas, moi. Sacré énergumène soit dit en passant. Elle doit avoir des gènes Krogan, c'est pas possible autrement.

Lorsqu'il prononça la partie liée au barman — ce qui était, soit dit en passant, totalement du gringe —, Drew appuya ses propos d'un sourire en coin et d'un clin d'oeil, se faisant enjôleur. Au moins, les vieilles habitudes ne disparaissaient pas, elles ! Et puis, cela aurait été bien bête de ne pas reconnaître que le Turien face à lui était plutôt charmeur. Mention spéciale pour ses beaux p'tits yeux, au passage.

Alors comme ça, la Quarienne qui murmurait à l'oreille des Krogans souhaitait avoir la compagnie de Drew à sa table ? Que mijotait-elle pour venir taper l'épaule d'un parfait inconnu ? Juste au cas où, l'ex-timonier se prépara à lui déclarer qu'il n'était pas de ce bord là, mais son petit doigt lui disait pourtant que cette invitation n'était sûrement pas d'ordre de drague.

Bon, ben, si c'est si gentiment offert, dans ce cas... Il leva son verre actuel afin de boire son contenu cul sec, le laissant ensuite sur le bar pour se lever doucement de son siège. Je vous prendrais une Marguarita— oh et, sans glaçons s'il vous plait. J'aime quand c'est corsé.

Encore une fois, Drew ne se gênait pas de draguer ouvertement le barman. Ceci étant fait, le biotique inspira tout en regardant en direction de la table de la Quarienne, se mettant alors à marcher vers cette dernière. Arrivant à l'endroit qu'il convoitait, l'Irlandais pris une chaise, la bougeant de façon à s'asseoir tranquillement dessus, posant par la suite ses mains sur la table, celles ci jointes entre elles.

Salut. Alors comme ça, on a appris le Krogan en LV2, hein ?

Ironique et cynique, c'était un Drew intrigué qui sondait alors l'étrangère face à lui, cherchant à comprendre cette curieuse invitation.


avatar
PROCHAIN NIV. :
Naare'Vula Vas Keelah
TAZING MAD MEDIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : [url=Fiche Naare]http://themasseffect.forumactif.com/t114-naare-vula-vas-keelah-si-yah-toubib-de-l-arche[/url]
— OMNI SMS : [url=Omni-sms]http://themasseffect.forumactif.com/t130-097-013-58uni[/url]
— RENEGADE :
25 / 10025 / 100

— PARAGON :
75 / 10075 / 100

— PSEUDOs : Tullia, Naare
— XP : 202
— PRÉSENCE : 1 fois/semaine au minima
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : none
— CRÉDITS : 114

— RACE : Quarienne
— SPÉCIALITÉ : MEDIIIIIIIIIIIIIIIIIC !!!!!
— LIEU D'HABITATION : Quartiers Ouest de Nexus - Clinique expérimentale du Nexus
— ÂGE : 27 ans
— PROFESSION : Médecins Marines, spé. immunologie appliquée
— FACTION : Initiative
— ARMES : Tazer, Viper, Scorpion Mais surtout le tazer en fait...
— O.SEXUELLE : Hétéro
— AMOUREUSEMENT : LAB ! MY LIFE IS THE LAB !! And other people's ass....
Posté Mar 20 Mar - 20:27
C'est un humain, un turien et une quarienne dans un bar...

OU COMMENT ANIMER LES 2 KROGANS

Le serveur Turien fut des plus attentif et sympathique. Loin de rejeter ma demande, il accepta même ma proposition de me rejoindre. Est ce que Gojak l'avait briefé à mon sujet ? J'étais pas bien méchante de toute manière, et fine comme une brindille que j'étais, c'est pas moi qui allait être une menace physique contre un turien. Après avoir beuglé comme un Krogan (enfin un mini Krogan), je le remerciais en levant mon verre et me présentais également.

"Ha ha ha ! Parfait alors, Velkin, vous pouvez m'appeler Naare.. Je vous attends iciiii ~ !"

Torchée comme j'étais, je ne risquais pas d'aller très loin. Je posais mon verre, presque vide, et regardais le Turien et l'humain. Cet humain, ce n'était pas la première fois que je voyais ici. Il semblait être un habitué comme moi, en général plutôt guilleret et pas mal à dragouiller la gente masculine. C'était intéressant à observer, surtout la déception des femmes humaines ou Asaris qui se trouvaient déçues d'avoir leurs tentative d'approche vouées à l'échec. De mon côté je n'avais jamais eu de problème, et puis de toute manière on pouvait me draguer que ça me passait à des années lumières au dessus de la tête. Je préfère largement boire ou danser, et entre deux tazer des gens inopportuns. Je vis Velkin aborder l'humain, quisemblait bien surpris. Je souriais et riais sous mon casque, en voyant à son expression comment il parlait au Turien. Hé hé hé, il en rate pas une celui-là ! L'humain semblait accepter, et finis par me rejoindre. A son arrivée, il m'interpella d'une voix charmeuse et ironique, que je saluais en levant mon verre et en riant de bon coeur.

" Ha ha ha ! J'aurais bien voulu, mais je manque de la carrure complète pour aller avec ! Naaaaan.... Le Krogan, ça se gère à coup de baston et de ryncol !"

De ce côté, je gérais surtout l'aspect Ryncol plutôt que baston. Bien que grande gueule, je suis plutôt du genre à cherche l'apaisement que le conflit. Du coup, offrir des shots de ryncol aux Krogans est une bonne solution. Pour l'humain, c'était par curiosité et en toute sympathie que je le faisais venir à ma table. Il ne manquait plus que le turien, mais bon il est toujours en service. Finissant mon verre avec ma paille, enfin j'essayais de l'attraper surtout, je me présentais. Il faut bien être poli dans la vie, et puis c'est moi qui l'ais fait venir.

"Je suis Naare'Vula vas Keelah....Je travaille au centre de recherche et à la clinique du Nexus. Je remets des gens en kit, et je crée de superbes souches virales mortelles, fu fu fu ~..."

Je riais, pensant à mes jolies petites souches qui m'attendaient dans mon labo. J'exagérais un peu avec le côté "mortel", mais pour des quariens ça l'était tout de même. Vu notre faible résistance immunitaire, la moindre petite bactérie pouvait nous être fatale. Je travaillais pour améliorer ça, mais je n'allais pas tout expliquer en long et en large à cet humain. Il avait pas vraiment l'air d'un scientifique, et je n'étais pas d'humeur à expliquer le comment du pourquoi de mes grandioses projets à un primitif. Derrière mon masque rouge, je l'observais. Un air joyeux et presque débonnaire, mais qui ne trompe pas ceux qui observent dans l'ombre.

" Et toi, je te vois souvent dans ce baaar....Pourquoi cette tête de 6 pieds de longs ? On dirait un Galarien seul au milieu d'une meute de Krogans, ha ha ha! Il est dommage de gâcher un si joli minois. Z'en pensez quoi, Veeeelkin ~ ? "

Le Turien venait en effet de nous rejoindre, apportant la boisson de l'humain. Mince, j'aurais du au passage en redemander aussi !!

avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— XP : 12
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : /
— CRÉDITS : 37

— RACE : Turien
— SPÉCIALITÉ : Franc-Tireur
— LIEU D'HABITATION : Nexus
— ÂGE : 26
— PROFESSION : Equipe de la Pionnière Ryder
— FACTION : Initiative
— ARMES : M13 Raptor / Phalanx
— O.SEXUELLE : Bisexuel
— AMOUREUSEMENT : R.A.S
Posté Jeu 22 Mar - 2:09
C'est un humain, un turien, et une quarienne dans un bar...Un vendredi soir pas comme les autres !

Alors qu'il préparait rapidement son omni-tech pour la commande, le turien ne pouvait que constater la surprise de l'humain face à cette invitation...et surtout, par une quarienne complètement torchée. Il y avait de quoi être saisit, c'est sûr. Mais finalement, son interlocuteur se remit rapidement de la nouvelle, en venant même à...oui, c'est bien ça. Velkin se faisait draguer, purement et simplement. Le turien riva donc son regard sur celui amusé de l'humain, tandis qu'il lui faisait sous-entendre qu'il n'aurait pas refusé un verre de sa part, le tout appuyé du clin d'oeil qui va bien. Une réponse qui fit sourire le turien. Amusant. Et...intéressant. Bien sûr, il lui était déjà arrivé de se faire draguer en tant que serveur, par des clientes bien éméchées qui en faisaient une véritable distraction. Mais là, l'humain semblait relativement sobre. En tout cas, ça n'allait pas intimider Velkin, qui, instinctivement, savait parfaitement qu'il allait jouer le jeu. Du moins, avec un minimum de retenue quand même...Il n'était pas ici pour boire et dragouiller, mais pour travailler. Et par pur esprit professionnel, il ne comptait pas abandonner le comptoir pour ça. Mais...Il avait bien le droit de s'amuser lui aussi, quelques instants ! Surtout que l'humain avait son charme.

Pour en revenir à ce qu'il se passait, il semblait que l'humain allait accepter l'invitation de la quarienne, nommée Naree, même s'il ne comprenait pas le pourquoi du comment. Bon, c'était pas tant ses histoires, aprés tout. Velkin prit donc la commande de la marguarita, trouvant la boisson dans le catalogue, avant d'envoyer ça sur la note déjà allongée de la quarienne. Puis, alors que l'humain partait vers la table de la quarienne, ne lui laissant pas trop le temps de répliquer, il se mit plutôt à préparer la boisson, cherchant dans les réserves ce dont il allait avoir besoin. Une boisson typiquement humaine, d'un pays appelé "Mexique", de ce qu'il savait...Il n'avait jamais goûté, mais il trouvait la couleur plutôt attirante. Histoire de relever un peu le goût et d'y mettre sa marque personnelle, il ajouta une petite goûte d'alcool turien. Ceci fait, il se servit pour lui même un verre de soft. Quelque chose de trés léger, car il ne voulait surtout pas finir alcoolisé alors qu'il travaillait. Conscience professionnelle, une fois de plus, même si ce n'était plus son métier depuis longtemps.

Il revenait donc vers la table, avec les verres en main, n'ayant pas besoin de plateau pour si peu. Il n'avait pas entendu la conversation, mais la quarienne l'interpellait alors qu'il approchait, lui posant une question sur le jolis minois de l'humain, et sur le fait qu'il déprimait visiblement quelques instants plus tôt. Il est vrai que Velkin l'avait remarqué aussi, mais c'était aussi quelque chose d'habituel dans un bar. Beaucoup de monde venait noyer son chagrin ou sa tristesse dans un verre. Mais la quarienne lui donnait l'occasion de renvoyer la balle à l'humain. Alors, avec un sourire en coin, il répliqua.

"Oh, l'air pensif et songeur lui donnait un coté sombre très intéressant, je trouve" Et il lui renvoya le clin d'oeil, amusé, avant de déposer les verres sur la table, notamment la marguarita, qu'il mit devant Drew "Et une marguarita. Bien corsée, comme demandée ! Et concernant ce verre, si vous traînez encore dans les parages à la fin de mon service, il y à moyen de s'arranger"

Oui, c'était totalement du défi, gentillet évidemment. Velkin voulait voir avec amusement, si l'humain allait pousser le jeu jusqu'au bout. Puis il prit place à son tour, profitant d'un petit moment de répit. Ses jambes ne disaient pas non, après déjà une à deux heures de service. Se doutant que l'humain allait se demander ce qu'il foutait là, il reprit alors, s'installant confortablement.

"J'ai aussi été invité pour un verre, donc me voilà." Puis, tournant le regard vers la quarienne "Alors, Naree, c'est bien ça ? Que me vaut cet honneur ?" fit-il de façon enjoué, attendant de voir ce qu'elle voulait de lui.

avatar
PROCHAIN NIV. :
Drew O'Connor
SMOL ANGRY BIOTIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t34-drew-t-h-e-c-r-a-s-h#78
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f309-boite-de-reception-de-drew-o-connor
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 241
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Clive (+) Reel (+) Scott.
— CRÉDITS : 220

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : Drew est un biotique équipé d'un implant L5x très endommagé, le rendant dangereux mais puissant.
— LIEU D'HABITATION : Il possède un petit appartement dans le cœur du Nexus.
— ÂGE : Drew possède vingt sept ans.
— PROFESSION : Anciennement timonier du SSV-Roma, dorénavant membre du Tempête en tant qu'Adepte.
— FACTION : Andromeda Initiative.
— ARMES : Il possède un M8 Avenger, mais sa meilleure arme reste tout de même ses pouvoirs biotiques.
— O.SEXUELLE : Drew est homosexuel. Néanmoins, il est déjà sorti avec une Asari. Les exceptions à la règle existent.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Lun 26 Mar - 0:09
C'est un humain, un turien et une quarienne dans un bar...On sait tous que tout ça va très mal finir, pas vrai ?
Riant de bon cœur, la Quarienne tenait alors des propos des plus... Dissipés. Disons qu'elle ne répondait pas réellement aux questions de Drew, ou tout du moins partiellement. Cela venait sûrement du fait qu'elle était totalement beurrée. Aussi, il était connu depuis la nuit des temps que boire avec une paille accélérait la constante d’ébullition, augmentant la valeur de vapeur d'alcool — ces dernières retenues par la dite paille. Et puis, faut dire ce qui est, boire avec une paille, c'est tellement agréable. C'était bien plus simple de tout avaler d'une traite que par le biais d'un verre.
Se présentant au biotique, la Quarienne nommée Naare'Vula n'hésita pas à évoquer le fait qu'elle faisait des recherches sur des souches... Mortelles. Ah. Wow ! Ça, c'était du métier qui en jetait. D'abord fasciné, Drew arqua les sourcils, se penchant au dessus de la table tout en croisant ses bras dessus. Un petit sourire naissait alors aux coins de ses lèvres : il aurait été prêt à poser milles et unes questions à la femme en face de lui s'il en avait eu l'occasion, étant quelqu'un de naturellement curieux et qui adorait s'instruire.

Ça a l'air tellement passionnant ! Je tâcherais peut-être de vous poser quelques questions là dessus, enfin, si cela ne vous dérange pas.

Par défaut, l'armée lui avait inculqué le fait de vouvoyer ses aînés — et tout inconnu qu'il rencontrait malgré le fait que Naare semblait vouloir jurer que par le tutoiement.
La dernière phrase de la Quarienne surpris — à nouveau — l'ex-timonier. Elle avait remarqué son air peu guilleret qui était en effet surprenant venant de sa part. Après tout, Drew était connu de ses proches comme était le petit rayon de soleil qui vous apportait l'énergie de la journée. Sur le Tempête, il était instoppable ! Il n'était pas rare d'entendre ses rires francs jusqu'à l'autre du pont de commandement. Oui, Drew, c'était celui qui allait toujours bien. Sauf que la réalité n'était pas faite comme ça car nous n'étions malheureusement pas dans un conte de fée. C'est un être vivant, et de ce fait, il lui arrivait lui aussi de se sentir mal de temps à autres.

Soufflant tout en se laissant glisser contre le dos de sa chaise, Drew eut le réflexe de se passer une main dans les cheveux, baissant le regard tout en affichant une moue à moitié maussade. Seul son petit sourire — mais plus discret que d'habitude — illuminait son expression monotone.

Que voulez-vous, c'est pas marrant de boire tout seul. Il redressa néanmoins son regard, affichant un sourire tout en regardant Naare puis Velkin qui les avait rejoints, acceptant avec joie son nouveau verre tout en le remerciant d'un hochement de la tête. C'est vrai ça, que vous trouvez que j'ai un joli minois ? Fini t-il par questionner, regardant les deux personnes avec qui il passait dorénavant son temps libre.

A la fois amusé et légèrement séduit par le caractère du Turien, Drew ne put s'empêcher d'augmenter la taille de son sourire qui en disait long quant à l'impact qu'avait eu la réponse du barman sur lui. Sa main droite entoura alors le verre de sa Marguarita, goûtant par la suite une gorgée de la boisson : il se força à ne pas tousser et garda une mine très neutre, bien qu'en réalité sa gorge ressentit une vive traînée brûlante de tout son long. Dieu seul sait — enfin techniquement, Velkin aussi — quel alcool avait-il utilisé dans cette composition, mais ce qui était sûr, c'est qu'il allait rouler sous la table dans pas longtemps.

S-super bon, la Marguarita. Très corsée aussi, ça c'est certain.

Il rapprocha alors sa chaise de la table pour y poser de nouveau ses coudes et ce sans enlever sa main de son verre, reportant enfin son attention sur la Quarienne. Il était vrai que pour Drew et Velkin, les motivations de Naare étaient des plus floues. Qu'est-ce qui la motivait à inviter ces deux là à sa table ? Encore, le biotique, on pourrait comprendre étant donné qu'il était aussi un client de l'établissement. En revanche... Inviter carrément le barman ? Qu'avait-elle derrière la tête ?


avatar
PROCHAIN NIV. :
Naare'Vula Vas Keelah
TAZING MAD MEDIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : [url=Fiche Naare]http://themasseffect.forumactif.com/t114-naare-vula-vas-keelah-si-yah-toubib-de-l-arche[/url]
— OMNI SMS : [url=Omni-sms]http://themasseffect.forumactif.com/t130-097-013-58uni[/url]
— RENEGADE :
25 / 10025 / 100

— PARAGON :
75 / 10075 / 100

— PSEUDOs : Tullia, Naare
— XP : 202
— PRÉSENCE : 1 fois/semaine au minima
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : none
— CRÉDITS : 114

— RACE : Quarienne
— SPÉCIALITÉ : MEDIIIIIIIIIIIIIIIIIC !!!!!
— LIEU D'HABITATION : Quartiers Ouest de Nexus - Clinique expérimentale du Nexus
— ÂGE : 27 ans
— PROFESSION : Médecins Marines, spé. immunologie appliquée
— FACTION : Initiative
— ARMES : Tazer, Viper, Scorpion Mais surtout le tazer en fait...
— O.SEXUELLE : Hétéro
— AMOUREUSEMENT : LAB ! MY LIFE IS THE LAB !! And other people's ass....
Posté Ven 30 Mar - 13:11
C'est un humain, un turien et une quarienne dans un bar...

OU COMMENT ANIMER LES 2 KROGANS

L’humain tiqua quand je lui dis ce que je faisais. Il s’était légèrement rapproché, disant qu’il était intéressé et aimerait bien me poser des questions. Par Keelah, qu’il est plus beau de près. Dommage qu’il ne soit pas sur le marché. A le voir aussi fréquemment ici, je savais très bien qu’il avait une préférence pour la gente masculine. Bha, ça restait agréable à regarder quoi qu’il arrive, donc je m’en sors toujours à mon compte. Mais voilà qu’il voulait me poser des questions. Je riais derrière mon masque, m’amusant qu’on veuille parler de ces choses ici. Est-ce que c’était ironique, par excès de politesse, ou bien parce qu’il était vraiment curieux ? De toute manière il pouvait toujours demander, j’étais clairement pas d’humeur (surtout pas en état) pour aborder ce sujet.

"Tu peux, mais paaaaas ce soir… Mais vient à ma clinique un de ces quatre, ça pourrait être amusant ~…."

Un si beau spécimen ne pouvait être que plein de promesses pour mes essais cliniques. Je me voyais déjà lui injecter tout un cocktail de petites souches virales, extraire sans anesthésiant les anticorps de sa chair pour éviter de corrompre l’échantillon… Que de belles choses en perspective. Mais bon, l’attirer dans mon antre n’était pas au menu de ce soir. A ma question sur ce qui n’allait pas chez lui, il me répondit par un simple soupir théâtral, faisant valser ses beaux petits cheveux de premier de la classe d’un geste nonchalant de la main. Autant de drama en quelques secondes, soit c’était naturel chez lui soit il avait vraiment une déformation professionnelle terrible. Je l’avais déjà vu faire ça plusieurs fois dans le bar, en compagnie d’autres mâles. Mais je dois avouer que le voir à l’action d’aussi prêt, c’est encore mieux. Il se disait être seul, mais je n’y croyais pas trop. Lui qui d’un claquement de doigt pouvait sans doute rameuter la moindre femelle en chaleur de tout le nexus, j’imagine même pas l’effet pour les gens de son bord. J’haussais donc des épaules, montrant mon scepticisme quant à ce qu’il disait tout en continuant tranquillement à mater.

"Boire seul ? Bha ! Gigote tes fesses un peu et tu verras, y’a toute la cavalerie qui va débouler, crois moi. Un Pulchrum Exemplum reste rarement seul. "

Velkin nous avait enfin rejoint, avec la commande de… De je sais pas, en fait il ne m’a toujours pas dis son nom, même si je m’étais présentée en premier. Pour un humain, drôle qu’il fasse autant de secret. Mais à le regarder, un surnom me vint immédiatement à l’esprit pour le dénommer. Quelque chose que j’avais entendu d’autres humains, et dont je n’avais pas au début compris le sens. Mais quand on m’expliqua, je trouvais l’allégorie fort intéressante et tout à faire appropriée pour décrire cet humain devant moi. Mignon, un peu d’esprit pour amuser la galerie, charmeur … pleins de petites choses un peu différentes et extraverties, le tout bien arrosé par de l’alcool et englobé par une homosexualité bien affirmée. Oui, c’était bien un fruitcake. J’en souriais, trouvant cette expression plus qu’appropriée pour l’humain. Encore plus quand il demandait si on lui trouvait vraiment un joli minois. Velkin en rajouta un peu, et je finis par faire une petite remarque plus pragmatique, tout en finissant mon verre avec ma paille.

"Pensif et songeeeeur… ses fesses surtout oui ! Fu fu fu fu ~…."

Faut être réaliste quand même L’air pensif et songeur a son charme, mais il faut avouer que ça l’est beaucoup plus sur un bel homme que sur une gueule de vortchas. Cela m’amusait de voir comment par des détours de langage ils voulaient arriver à leurs fins. Je n’ai jamais compris l’utilité d’une telle chose. Pourquoi ne pas être plus directe ? Ce jeu de la séduction me dépassait totalement, même si cela m’amusait beaucoup à observer. Moi tout ce qui m’intéresse, c’est mon labo et mes échantillons. Pour le reste, trouver un mâle avec qui partager ma vie n’était vraiment pas dans ma vision à court, moyen ou long terme. Et puis en étant quarienne, ce n’est pas comme si c’était si facile, contrairement à ce que peut dire ma cousine. Enfin, peu importe, c’est toujours amusant à observer. Sauf que les deux pitres devaient bien se demander la raison de mon invitation, et Velkin ne passa pas par quatre chemins. Je le regardais avec surprise, penchant ma tête légèrement sur le côté alors que je commençais à voir trouble.

"Mhe, l’honneur ? Naaaan, rien de ce genre…. Toi Velkin t’es nouveau et t’as une tête sympathique pour un turien. Puis c’est toujours bien d’avoir un barman à sa table, ha ha ha ! Et puis toi…. Il est mignon, triste et j’ai eu pitié de lui en tant qu’habituée. C’est une bonne raison, nan ?"

La compassion n’était pas vraiment mon fort, mais justement quand je le manifestais quelque peu c’était toujours avec sincérité. Et bien éméchée que j’étais, je ne me rendais pas vraiment compte que mes paroles pouvaient être mal interprétées. De toute manière, la question avait été posée avec une telle innocence que l’on ne pouvait pas vraiment dire que c’était pour le blesser. Je me relevais légèrement, faisant apparaitre mon omni-tech et commençant à pianoter dessus. Je poussais un léger soupire, à la fois de satisfaction et d’expectative.

"Bon… j’ai soif mwa… Heureusement que l’alcool tue toutes les bakl… les bactu….les batri…. Ho bosh’tet ! Les trucs quoi…"

J’avais envoyé un sms par mon omni-tech au gérant, pour qu’il m’amène une bière. J’avais eu son contact de façon intéressante, une fois où par hasard je l’avais retrouvé à ma clinique pour des soins. A cette époque je commençais à venir régulièrement au 2 Krogans, et reconnaitre le patron de l’enseigne m’avait amusé. Je lui avais fait une petite ristourne, et lui recommandais de me contacter directement s’il avait de nouveau des soucis avec ça. Une sorte de souffrance chronique, et trouver les médocs n’était pas forcément aisé. Du coup, de temps en temps il passait à la clinique pour que je lui fasse un scan et une ordonnance, et parfois quand j’étais trop bourrée ou que les serveurs n’étaient pas assez rapide je lui demandais directement une commande. La plupart du temps il restait un peu discuter, mais bon le business c’est le business et c’est pas un grand bavard de nature. Bref, le serveur à ma table, je ne pouvais passer que par Gojak. La commande passée sans rien dire aux autres, j’enchainais en attendant pour éclaircir certains points. Je ne voulais pas qu’ils pensent que je les avais invités pour draguer. L’idée même me hérissait. Moi, draguer ? Les seuls mots doux que je peux susurrer c’est dans mon labo et à mes petites souches bactériennes chéries. Ou alors à mon compte en banque quand je reçois les virements de mes clients. D’un ton qui se voulait sérieux, mais vu mon état ça devait être plus comique qu’autre chose, j’exprimais mes intentions à leur égard.

"Mais faut pas se méprendre, je vous z’ai pas invité pour vos fesses. Enfin, si mais bon, c’est autre chose…Bref, c’est clair que toi Fruitcake t’es de l’autre bord et toi Velkin…. Ben t’en as l’air aussi on dirait, fu fu fu. ! Pourquoi chasser une cause perdue ? Donc c’est vraiment pas une affaire de fesses, juste partager de l’alcool et un discuter un peu…. "

Les fesses et le visage, c’est plus pour le plaisir des yeux et l’appréciation de l’épitome esthétique de son espèce. C’est comme un mâle qui ne peut s’empêcher de regarder les seins d’une femelle peu importe l’espèce, ben moi j’aime bien regarder les fesses et les belles têtes des mâles. Sans aucune arrière pensé. Donc, pour en revenir à un sujet plus intéressant pendant que l’un ne sait pas trop ce qu’il fout là et que l’autre s’étouffe avec sa marguarita, j’interrogeais de nouveau l’humain en face de moi.

"Alooooors…. Que vaut vraiment cette tête d’enterrement, Fruitcake ? Tu t’ennuis juste ou c’est parce que t’as pas encore chopé ta prise de la soirée ? Velkin, je suis certaine que tu es capable de lui remonter le moral, fu fu fu fu ~ ! "

Je riais, donnant un petit coup de coude à Valkin et lui faisant un clin d’œil sous mon masque. Enfin, pour peu qu’on puisse voir mes yeux derrière la vitre fumée rouge de mon casque respiratoire. D’ailleurs, c’est ça qui est intéressant avec mon espèce. A aucun moment on ne sait à quoi nous ressemblons, et pourtant le corps des quariennes ne cesse de fasciner les mâles des autres espèces. La preuve qu’on a pas besoin d’avoir une belle tête pour attirer, il suffit d’avoir des hanches larges, une taille fine et des seins qui vont avec. Cette espèce d’attirance aveugle m’a toujours beaucoup amusé et fasciné. Les mâles, ces pauvres créatures…

avatar
PROCHAIN NIV. :
Drew O'Connor
SMOL ANGRY BIOTIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t34-drew-t-h-e-c-r-a-s-h#78
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f309-boite-de-reception-de-drew-o-connor
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 241
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Clive (+) Reel (+) Scott.
— CRÉDITS : 220

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : Drew est un biotique équipé d'un implant L5x très endommagé, le rendant dangereux mais puissant.
— LIEU D'HABITATION : Il possède un petit appartement dans le cœur du Nexus.
— ÂGE : Drew possède vingt sept ans.
— PROFESSION : Anciennement timonier du SSV-Roma, dorénavant membre du Tempête en tant qu'Adepte.
— FACTION : Andromeda Initiative.
— ARMES : Il possède un M8 Avenger, mais sa meilleure arme reste tout de même ses pouvoirs biotiques.
— O.SEXUELLE : Drew est homosexuel. Néanmoins, il est déjà sorti avec une Asari. Les exceptions à la règle existent.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Mer 2 Mai - 19:02
C'est un humain, un turien et une quarienne dans un bar...On sait tous que tout ça va très mal finir, pas vrai ?
Les sourires amusés de Drew ne pouvait tromper quant à ce qu'il pensait de Naare. Elle ne manquait pas de peps, ça c'était sûr, mais surtout : elle était totalement éméchée et cela donnait un sacré tableau ! Il était alors marrant de se questionner cela : était-elle pareille lorsqu'elle était sobre ou bien était-ce l'alcool qui lui donnait ce caractère ci présent ? Tant de questions auxquelles Drew n'aurait peut-être jamais de réponses... Ce serait quand-même bien triste de ne pas lui demander ses coordonnées ou son numéro Omni-Tech car c'était exactement le genre de personnes avec lesquelles Drew aimait passer ses soirées dans un bar !

J'ai compris, tu fais une fixette sur mes fesses. C'est très flatteur de savoir que t'as eu le regard braqué dessus tout ce temps, ricana t-il tout en buvant de nouveau dans son verre remplis à ras-bord de cocktail alcoolisé. Et encore, tu ne les as pas vu quand je danse ! Peut-être que ça arrivera ce soir, soit dit en passant... J'ai bien envie d'aller déambuler sur la piste de danse !

Être regardé, cela ne déplaisait pas du tout à Drew. Non pas qu'il se trouvait particulièrement beau — il ne pourrait jamais s'empêcher de complexer sur ses cicatrices —, mais savoir que les gens autour de lui appréciaient ce qu'ils voyaient chez lui le rassurait énormément. Il n'avait pas de manque de confiance non plus en particulier, mais son amour propre était assez fluctuant. Selon les moments ou les situations, le poids des événements survenus durant le crash lui donnait la mauvaise impression d'être un incapable... Ou un meurtrier. Aussi, sentir de la sympathie ou de l'envie chez les autres envers lui — ou quelconques autres ressentis positifs — le soulageait énormément.

Voyant la Quarienne tapoter sur son omni-tech pour finalement essayer de parler, Drew étira son sourire qui devint un petit rictus moqueur — en toute sympathie.

Les bactéries, c'est ça ?

Fini t-il par ajouter à la fin de la phrase de Naare. Pas de doutes à avoir, elle était au bout de sa vie à cause des verres accumulés et même ses muscles voulaient aller roupiller plutôt que de rester éveillés !
Affirmant qu'elle n'avait pas fait venir Drew et le barman afin de draguer — chose que Drew cru étant donné l'état de la Quarienne —, Naare fini par avouer qu'elle souhaitait bavarder et boire en compagnie de quelqu'un. Ah, la solitude dans les bars... Elle devenait bien souvent fatale.

Alors que Drew était prêt à réagir quant aux insinuation à propos de lui et Velkin — mais surtout quant à son nouveau surnom, j'ai nommé « Fruitcake » —, le barman se leva subitement après avoir lu un message sur son Omnitech, s'en allant à toute vitesse tout en prévenant au loin le patron du bar.
Ouvrant les yeux en grand, Drew le regarda donc s'échapper aussi rapidement qu'une fusée, regardant par la suite Naare, légèrement déstabilisé par cette sortie brusque et hâtive.

Bon, bah, on a plus de barman maintenant. Comment on va boire, nous ?

Cette phrase fut d'abord moqueuse et cynique, puis finalement eut un fond de vérité. D'accord, très bien, Drew n'avait pas fini son verre et déjà en voulait-il un autre, mais la bonne excuse était qu'il avait trouvé quelqu'un avec qui les boires ! Forcément, ça vous motivait encore plus.
Déjà légèrement éméché par le verre contenant de l'alcool Turien, le jeune biotique ne réfléchissait qu'à moitié — ou plutôt, ses idées étaient totalement impulsives. C'est ainsi que, souriant et se redressant subitement sur sa chaise, il fini son verre d'une traite — esquissant une grande grimace face à l'amertume de sa Marguarita — et le reposant ainsi : il afficha alors un air motivé et malicieux, fixant Naare tout en lui parlant de nouveau.

Hé, viens, ça te dit qu'on bouge d’endroit ? Y'a des tas de bars dans le coin ! Ok, les Deux Krogans est le bar le mieux foutu par ici, mais bon... Y'a plus de barman, quoi ! Et qui dit plus de Barman, dit plus d'alcool ! Et puis, y'a des boites de nuits qui pourraient me permettre de te montrer comment j'sais bien remuer mes fesses sur la piste de danse !

Heureusement pour lui, Drew arrivait encore à aligner des phrases correctes — contrairement à sa nouvelle amie Quarienne. Toutefois, cela n'allait pas durer bien longtemps vu ce qu'il venait d'ingurgiter... Et ce qu'il comptait ensuite s'envoyer dans le gosier dans la future destination qu'il allait emprunter avec Naare — si toutefois elle acceptait sa proposition !


avatar
PROCHAIN NIV. :
Vigil
ancient prothean IA ⊱ PNJ
0
0
— RENEGADE :
50 / 10050 / 100

— PARAGON :
50 / 10050 / 100

— XP : 90
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— CRÉDITS : 208

Posté Mer 2 Mai - 19:03
Intervention administrative : suite à l'inactivité de Velkin de plus de deux mois, ce dernier est automatiquement retiré du rp pour ne pas le bloquer.
PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
0
0
Posté