AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un p'tit verre ? [PV Thomas]
avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : LadyNightmare
— XP : 120
— PRÉSENCE : Autant que je peux o/
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Jaal Ama Darav
— CRÉDITS : 175

— RACE : Bien qu'elle ai une peau halée, Zahra est une humaine. Biotique certes, mais humaine tout de même.
— SPÉCIALITÉ : La spécialité de l'égyptienne est biotique. C'est une adepte plus précisément.
— LIEU D'HABITATION : Bien qu'elle ai une chambre sur le skyfall, elle est souvent chez elle dans une habitation (bien gardé) sur Kadara.
— ÂGE : La demoiselle est âgée de 39 ans, elle se rapproche doucement, mais surement de la quarantaine.
— PROFESSION : Alors elle a été militaire, membre de l'initiative, soldat au nexus, membre de l'équipe de Sloane Kelly, mais maintenant elle est chef d'expéditions sur le skyfall.
— FACTION : De par son statut de chef d'expédition sur le skyfall, un bateau pirate, Zahra est mercenaires.
— ARMES : Ses pouvoirs biotique sont son arme principale. Elle détient aussi deux dagues dans chacune de ses bottes, ainsi qu'une veuve noire.
— O.SEXUELLE : Malheureusement pour beaucoup (ou pas), la lady ici présente est tout ce qu'il y a de plus hétéro malgré sa relation avec une asari dans le passé.
— AMOUREUSEMENT : Elle n'a personne amoureusement parlant. Elle ne vole pas de conquête en conquête, mais elle profite de la vie.
Posté Mar 27 Mar - 18:44
Un p'tit verre?Ou comment passer un agréable moment...
C'était un beau jour pour boire. C'est avec cette idée dans la tête que Zahra se réveilla et se prépara. Enfilant un short noir et un t-shirt a bretelle couleur gris, elle se vêtit de sa veste en cuir noir. Elle posa ses lunettes de soleil sur le nez et salua Anubis avant de se diriger vers le bar sur son bébé, une « moto » qu’elle avait modifié. Lorsqu'elle atterrit devant elle alla se garer un peu plus loin pour ensuite se diriger vers la porte la menant à l'endroit de ses désirs.

Tandis que tout était plus ou moins calme sur la planète de Kadara, c'était tout le contraire dans le bar de ce dernier. Musique à fond et éclat de voix étaient maîtres mots de cet endroit animés jour et nuit. Cependant, s'il était animé à ce moment-là, c'était pour une toute autre raison. Deux des occupants de ce dernier dansaient une danse barbare complètement cacophonique par rapport à la musique.

Pour comprendre la raison de ce combat, revenons quelques minutes en avant. Une femme à l'épanouissement de sa jeunesse vivait tranquillement dans le bar, assise sur le comptoir. Alors qu'elle sirotait calmement sa liqueur, un impertinent la bouscula pour poser ensuite sa main sur son épaule afin de se relever et l'insulter d'être dans son passage. Cette dernière ayant peu apprécié cette remarque désobligeante se leva et se tourna vers le Turien qui sentait l'alcool à plusieurs kilomètres à la ronde.

Avec un air de dégoût non dissimulé sur le visage, la femme a la peau halée décida de laisser passer, jusqu'à ce que l'homme lui mette -intentionnellement ou non- une main au cul. Haussant un sourcil, le coup fusa de lui-même. Son poing refermé atterrit sur la mâchoire de l'alien qui alla s'échouer contre une table. Elle se rassit bien décider à reprendre son verre, jusqu'à ce que l'homme se redresse et veuille de nouveau rendre des comptes.

Voilà donc où en est l'histoire. Zahra, notre demoiselle au caractère fort impétueux, réglait le compte du Turien qui semblait n'en avoir jamais assez. Elle en ayant en revanche plus que marre, jeta ce dernier hors du bas à coup de coup de pied au cul. Le Turien atterrit tête la première, pour déguerpir sans demander son dû. Soupirant, la brune retourna s'asseoir, avant de rouler des épaules et de bouger sa mâchoire.

« — Hé L'égyptienne, la prochaine fois que tu recommences tu payes le mobilier !   Hurla l'asari barman derrière le bar. »


Haussant les épaules d'un air nonchalant, ladite Égyptienne prit son whisky afin d'aller s'asseoir. Avec un sourire de défi, elle leva son verre vers l'asari avant de le boire d'une traite et de poser le verre sur la table. Son regard noisette se perdit en dehors de la vitre. Elle admirait le paysage qui lui rappelait sa ville natale. Comme elle aurait voulu retourner sur la tombe de ses parents une dernière fois.

Surtout qu'aujourd'hui était un jour spécial pour la demoiselle. Elle venait d'avoir 39 ans. Une journée en soit bien triste pour Zahra qui n'avait jamais vécu de joyeux anniversaire en soit à part dans sa petite jeunesse avec ses véritables parents. Autant dire que cela faisait longtemps. Très longtemps. Faisant la moue, elle commanda un autre verre, envoyant les crédits au barman.

Elle passa ses bras par-dessus la banquette, croisant une jambe au-dessus de l'autre. Elle boirait un peu, avant de faire un tour sur sa « moto ». Puis, peut-être qu'elle trouverait une personne avec qui passer la soirée à boire et à rire. Où elle retournerait sur le skyfall pour voir les gens. Sinon, elle se dirigerait vers le stand de tir pour se défouler un peu.

L’asari revint et posa son verre, avant de la regarder en passant son plateau sous son bras. Elle eut l'air de détailler à l'allure de soldat, avant de pencher légèrement la tête sur le côté.

« — Pourquoi tu te fais appeler l'Egyptienne ? Questionna cette dernière avec une moue curieuse.
 ... Pour pas oublier qui j'étais et qui je suis. Répondit l'intéressée après un moment de silence.»


Oui, elle ne voulait absolument pas oublier ce qu'elle était. Cela faisait partie d'elle. Zahra prit le verre pour le boire d'une traite, avant de sursauter. Elle n'avait pas mis de glaçon dedans, le faisant ainsi plus corser. Lui lançant un regard que la serveuse reconnut, elle sourit.

« — Tu bois toujours avant qu'ils aient le temps de fondre, je n'allais pas les gâcher.   Rigola-t-elle en retournant s'occuper de son comptoir. »


C'était juste. Cependant, la brune n'était pas habituée à le boire aussi fort. Si bien qu'elle décida de ralentir un peu. Être saoul, c'était très peu pour elle.



avatar
PROCHAIN NIV. :
Thomas Davis
chaotic adventurer ☩ MERCENAIRE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t143-history-only-remembers-the-celebrateds-t-o-m
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f312-boite-de-reception-de-thomas-davis
— RENEGADE :
50 / 10050 / 100

— PARAGON :
22 / 10022 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 184
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Drew (+) Reel.
— CRÉDITS : 79

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : N'ayant pas de spécialité à proprement parler, Thomas sera tout de même orienté franc-tireur à cause de sa maîtrise de la technologie et de sa précision à l'arme.
— LIEU D'HABITATION : Il a un appartement sur le Nexus, mais sinon, possède ses propres quartiers sur le Skyfall.
— ÂGE : Trente sept ans.
— PROFESSION : Si vous souhaitez avoir un titre précis du métier de Thomas, je vous répondrais qu'il est mécano. Officieusement, c'est plus compliqué que ça. Membre important du bateau pirate nommé Skyfall, Tom est en effet mécanicien mais aussi et surtout chasseur de trésors. Quand je parle de trésors, je veux dire par là qu'il passe son temps à récolter plein d'objets qui traînent dans Andromède afin de les revendre sur le marché noir de Kadara.
— FACTION : Par défaut, Tom sera classé chez les mercenaires.
— ARMES : Il possède un M-3 Predateur et quelques gadgets.
— O.SEXUELLE : Hétérosexuel.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Mar 27 Mar - 22:27
Un p'tit verre ?Le passé vous rattrape toujours tôt ou tard.

Bordel de merde. C'était les mots qui se répétaient en boucle au sein de l'esprit de Thomas qui, assis sur un muret en plein Port-Kadara, fixait l'horizon — mais semblait totalement dissipé. Pour tout vous dire, il y a quelques jours de ça, un de ses amis nommés Kurtis et qui travaillait à l'Alliance — il y travaille toujours, d'ailleurs — lui avait fait savoir qu'il avait réussi à trouver le nom de son frère, chose qu'il avait cherché quasiment toute sa vie. Mais attendez, ce n'était pas le plus fort, non ! Si je vous disais qu'il l'avait croisé à plusieurs reprises durant toutes ces années sans même le savoir ? Que ce dernier l'avait même — attention, accrochez vous bien — dragué, lui proposant « un coup d'un soir » ? Une chance que Thomas soit hétérosexuel soit dit en passant, car les conséquences auraient été désastreuse sinon. Brrrr.
Jared Chambers. C'était le nom de son frère. Il l'avait déjà rencontré sur le Nexus lors de la révolte il y a maintenant deux ans de cela, sans compter ses passages à l’entrepôt de réparation de Thomas. Enfin, leur toute première rencontre à proprement parler datait en réalité du jour où leur père avait été tué sur Omega... Étant donné que Jared avait fait partie de la patrouille d'intervention qui l'avait ramené sur la Citadelle afin de le placer dans le système de famille d’accueil de l'Alliance à l'âge de douze ans. Si un quelconque Dieu existait en ce bas monde, il devait alors se foutre royalement de la gueule du pauvre mécano pour créer des situations aussi farfelues les unes que les autres dans sa bien triste vie — déjà trop mouvementée à son goût.

La chose positive dans tout ça était qu'il avait retrouvé son grand frère. Combien de fois avait-il rêvé d'heureuses retrouvailles ? Enfin, heureuses était un grand mot. Tout ce qu'il voulait à l'époque, c'était ne plus être seul. Dorénavant habitué à la solitude, beaucoup de choses qui le poussait à retracer les pas de son aîné n'étaient plus aussi motivantes qu'elles ne l'étaient autrefois.
Il savait où le trouver. Jared était un mercenaire présent la plupart du temps sur Kadara — comment le savait-il ? Il le lui avait dit, tout simplement. Pour tout vous dire, Chambers n'était pas passé une fois uniquement à l'échoppe de Thomas mais au moins une bonne dizaine — voir vingtaine —, rien que ça. Faut dire que les mercenaires usaient tellement de leurs équipements que des révisions s'imposaient quasiment tous les deux mois, voir moins que ça. Aussi, ils avaient déjà eu le temps de parler un petit peu — rien de bien spécial cela dit, mais Thomas avait d'ores et déjà une... Sacrée opinion de son frangin. Merde, lui qui croyait qu'il était peut-être un meilleur homme que lui, tous ses rêves à son propos s'effondraient un à un,  violemment.

Il avait besoin d'un verre. Et vite.


Entrant dans Le Chant de Kralla — l'un des bars les plus connus de Port-Kadara —, Thomas alla se poster sur le comptoir, restant debout, les coudes appuyés dessus. Son expression montrait à quel point le pauvre semblait être au bout du rouleau — et surtout, totalement perdu. Umi Henon, L'Asari qui gérait l'endroit, vint à lui afin de prendre sa commande. C'est ainsi qu'il demanda un double scotch à la demoiselle, se passant une main sur le visage.
Alors que ses yeux balayaient la salle de manière nerveuse, son regard se bloqua sur une silhouette qui lui était familière. C'était une magnifique femme à la peau généreusement hâlée et aux yeux de couleur noisette, possédant de longs cheveux ébènes qui se dessinaient sous ses yeux, le rendant alors perplexe : il l'avait déjà vu quelque part. Mais où ?

Lorsque le scotch de Thomas lui fut servit, ce dernier sursauta presque tant il était en proie à la réflexion. Il remercia Umi et n'attendit pas pour lui faire virement des crédits, sachant pertinemment que la jeune Asari était des plus autoritaires quant aux délais de paiements.
C'est avec la ferme conviction qu'il connaissait cette femme au loin que Tom saisit alors sa boisson, se redressant et s'approchant de la table de cette dernière. Sur le chemin — très court, soit dit en passant, je ne le cacherais pas —, l'ingénieur eut comme une révélation : il l'avait vu à bord du Skyfall il y a une semaine de cela. Mais bien sûr ! Enfin, il l'a surtout aperçu entre deux croisements de couloirs pour être plus précis. Désormais intrigué, le trentenaire arriva finalement près de la demoiselle, restant néanmoins debout pour ne pas s'inviter de force à sa table. Sourire à l'appui, il l'accosta donc.

Bonsoir, vous faites partie de la nouvelle vagues de recrues du Skyfall, c'est ça ? Il m'a semblé vous voir à son bord la semaine dernière, commença t-il pour introduire la discussion entre eux deux. Je m'appelle Thomas, mais tout le monde m'appelle Tom. Oui, c'est moi le « Tom » dont on à dû vous rabâcher le nom lors de vos briefings. Enfin... Ça me paraissait logique vu ce que j'ai dit plus tôt.

Conscient qu'il venait de parler pour ne rien dire, Thomas se mit à déglutir discrètement, légèrement mal à l'aise. Il tenta toutefois de rendre la situation un peu moins embarrassante — elle ne l'était sûrement pas, c'était lui qui se faisait des idées — en continuant son introduction.

Je peux me joindre à votre table ? On a sûrement des tas de choses à se dire, vous et moi.

Il n'étiat pas du genre sociable, mais Thomas avait cruellement besoin de penser à autre chose avec ce qu'il venait d'apprendre son son grand frère. Malheureusement pour lui, il ne se doutait pas deux secondes de qui était réellement la femme en face de lui... C'est vrai ça, qui était elle ? Son amour d'enfance.


avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : LadyNightmare
— XP : 120
— PRÉSENCE : Autant que je peux o/
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Jaal Ama Darav
— CRÉDITS : 175

— RACE : Bien qu'elle ai une peau halée, Zahra est une humaine. Biotique certes, mais humaine tout de même.
— SPÉCIALITÉ : La spécialité de l'égyptienne est biotique. C'est une adepte plus précisément.
— LIEU D'HABITATION : Bien qu'elle ai une chambre sur le skyfall, elle est souvent chez elle dans une habitation (bien gardé) sur Kadara.
— ÂGE : La demoiselle est âgée de 39 ans, elle se rapproche doucement, mais surement de la quarantaine.
— PROFESSION : Alors elle a été militaire, membre de l'initiative, soldat au nexus, membre de l'équipe de Sloane Kelly, mais maintenant elle est chef d'expéditions sur le skyfall.
— FACTION : De par son statut de chef d'expédition sur le skyfall, un bateau pirate, Zahra est mercenaires.
— ARMES : Ses pouvoirs biotique sont son arme principale. Elle détient aussi deux dagues dans chacune de ses bottes, ainsi qu'une veuve noire.
— O.SEXUELLE : Malheureusement pour beaucoup (ou pas), la lady ici présente est tout ce qu'il y a de plus hétéro malgré sa relation avec une asari dans le passé.
— AMOUREUSEMENT : Elle n'a personne amoureusement parlant. Elle ne vole pas de conquête en conquête, mais elle profite de la vie.
Posté Mar 27 Mar - 23:39
Un p'tit verre?Ou comment faire de joli rencontre...
Alors qu'elle était en train de boire son verre de whisky, on homme s'approcha d'elle, lui faisant lever son regard vers ce dernier. Finissant son verre, elle le reposa dans un petit bruit avant de sourire. Se redressant, elle l'écouta pour réfléchir ensuite. Cela ne lui disait rien. Ah si ! Maintenant qu'elle y pensait ! Un sourire apparut sur ses lèvres, tandis quelle posa ses coudes sur la table. Joignant ses mains ensemble, elle posa son menton dessus ensuite. Son sourire ne quittait pas ses lèvres.

« — Tom ? Nah, ça ne me dit rien ! Et Jerry il est où ? Tu as réussi à le manger après tout ce temps ?   Rigola-t-elle en étudiant la réaction du brun.  »


Elle éclata d'un rire cristallin, avant de le réduire en posant deux doigts sur ses lèvres. Elle lui montra une place à côté d'elle, avant de se reposer contre le dossier de la banquette sur laquelle elle était. Elle ne voyait pas trop ce qu'ils pouvaient se dire, mais bon. Les hommes étaient doués pour trouver des sujets de conversations.

« — Je t'en prie. Alors Le Chat, de quoi veux-tu parler dans ce trou paumé ?  »


Zahra s'étira, avant de se perdre dans ses pensées. Thomas. Il avait le même prénom que lui. Un sourire fin et triste apparut sur son visage, tandis qu'elle repensait au passé. Des coups que le garçon avait prit à la place de la demoiselle encore gamine en ce temps-là. Dire que c'était elle la plus grande en âge. Pourtant, c'était le jeune garçon qui la protégeait. Désormais, ce temps était révolu.

Ses pensées se tournèrent sur la destruction de la terre par les moissonneurs. Elle n'aurait plus d'occasion de le voir désormais. Triste réalité... Elle qui avait tenté de retrouver sa trace. L'Egyptienne n'avait rien trouvé. Que des impasses, si bien qu'elle avait rapidement abandonné l'idée pour se concentrer sur sa formation. Cela faisait des années qu'elle n'avait plus cherché et cela ne servirait de toute façon plus à rien.

« — Appelez-moi l'Egyptienne. On m'appelle comme ça depuis que je suis gamine.   Précisa Zahra en souriant à l'inconnu connu. »


Elle étudia le fameux Tom à côté d'elle. Effectivement, elle l'avait vu à plusieurs reprises sur le skyfall. Cependant, elle ne l'avait qu'entrevu entre deux réunions ou deux changements de salles. Donc autant dire que c'était minimes. Puis la demoiselle n'était pas souvent sur le bateau, passant beaucoup de temps sur la terre ferme à bouger à droite et à gauche. La pile électrique qu'elle était, refusait de rester statique à un seul endroit. Elle aimait bouger, découvrir, voyager. Bref, elle aimait profiter de la vie et la croquer en pleine dent.

« — Qu'est-ce qui fait que vous êtes venus voir une pauvre damoiselle seule dans un bar ?   Ricana-t-elle ironiquement.»


Elle sourit avant de regarder Umi rapporter deux verres. Elle la remercia et paya pour les deux verres avant que Tom en ait eu le temps, soufflant sur ses doigts d'un sourire pour montrer qu'elle avait été plus rapide.

« — Désolé, je n'aime pas qu'on paye mes verres lors d'un premier rendez-vous.   Siffla-t-elle comme pour excuser son comportement.»


Bien qu'en fait, elle n'était nullement désolée. Certes, ce n'était pas un rendez-vous. Pourtant, elle avait horreur qu'on la traite -surtout lors d'une première rencontre- comme une jeune fille à draguer. C'était plus elle qui draguait d'ailleurs. Aller savoir pourquoi, elle était comme ça. Toujours à prendre les devants, même si cela ne plaît pas forcément. Certains hommes appréciaient justement qu'elle prenne le taureau par les cornes. Si on peut formuler ça ainsi.

Prenant son verre, elle trinqua avec le mécano, pour boire une gorgée. Ne se doutant pas du tout que la personne avec qui elle prenait ce verre était en fait le Tom qu'elle avait si désespérément chercher depuis tant d'année.



avatar
PROCHAIN NIV. :
Thomas Davis
chaotic adventurer ☩ MERCENAIRE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t143-history-only-remembers-the-celebrateds-t-o-m
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f312-boite-de-reception-de-thomas-davis
— RENEGADE :
50 / 10050 / 100

— PARAGON :
22 / 10022 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 184
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Drew (+) Reel.
— CRÉDITS : 79

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : N'ayant pas de spécialité à proprement parler, Thomas sera tout de même orienté franc-tireur à cause de sa maîtrise de la technologie et de sa précision à l'arme.
— LIEU D'HABITATION : Il a un appartement sur le Nexus, mais sinon, possède ses propres quartiers sur le Skyfall.
— ÂGE : Trente sept ans.
— PROFESSION : Si vous souhaitez avoir un titre précis du métier de Thomas, je vous répondrais qu'il est mécano. Officieusement, c'est plus compliqué que ça. Membre important du bateau pirate nommé Skyfall, Tom est en effet mécanicien mais aussi et surtout chasseur de trésors. Quand je parle de trésors, je veux dire par là qu'il passe son temps à récolter plein d'objets qui traînent dans Andromède afin de les revendre sur le marché noir de Kadara.
— FACTION : Par défaut, Tom sera classé chez les mercenaires.
— ARMES : Il possède un M-3 Predateur et quelques gadgets.
— O.SEXUELLE : Hétérosexuel.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Mer 28 Mar - 18:14
Un p'tit verre ?Le passé vous rattrape toujours tôt ou tard.
Thomas ne cessa d’ouvrir ses yeux en grand durant toute la conversation, son interlocutrice ayant une personnalité très explosive. Les personnes de caractère plaisait beaucoup au brun qui, se laissant ainsi bousculer gentiment — mais tout de même, fallait pas être susceptible... —, se mit à sourire avec un expressivité qui lui était propre. Sa surprise laissa place à de l'amusement, intrigué par le caractère de la femme à la peau hâlée... Une peau magnifique, soit-dit en passant. Thomas était très sensible aux charmes des femmes différentes de lui — tout ce qui était différent du mécano l'avait toujours fortement séduit. D'ailleurs, en y repensant, cette demoiselle lui faisait penser à Zahra. Même teint de peau, même yeux aux reflets miel... Même ses cheveux étaient comme les siens.

Alors qu'il eut l'autorisation de la rejoindre, Thomas s'assit doucement sur la banquette qui se présentait à lui tout en affichant une tête légèrement distraite. Il ne pu s'empêcher de commencer à se demander de quoi aurait l'air Zahra depuis tout ce temps ? Car après tout, ils n'étaient que des enfants lorsqu'ils s'étaient rencontrés. Aussi jeune que Thomas avait été, il se souvenait de chaque traits du visage de la petite fille. Elle devait être magnifique, maintenant qu'elle était adulte... Comme la femme auprès de lui. Enfin, si toutefois elle avait survécut à la moisson.

Perdu dans ses pensées — comme la plupart du temps et ce malgré le fait qu'il soit en compagnie d'une femme ravissante —, Thomas eut comme un sursaut en entendant la phrase de la recrue du Skyfall. « L’Égyptienne »... C'était justement ainsi qu'on appelait Zahra lorsqu'il était dans la famille d'accueil des Abigails.

Il se mit alors à la regarder nerveusement, n'entendant même pas tout ce qu'elle lui dit par la suite. Il était en proie à un grand questionnement intérieur, la gorge serrée ; après tout, s'il avait retrouvé son frère — qu'il avait déjà croisé sans savoir que c'était lui —, alors pourquoi ne pourrait-il pas retrouver Zahra par pure coïncidence ? Cela en ferait beaucoup en peu de temps, je le conçois... Mais... C'était pourtant le cas. Le fait était qu'il ne savait plus ce qu'il devait croire ou non actuellement. Afin d'avoir une réponse à toute ses questions qui commençaient à la fois à l'angoisser et à lui créer une toute petite once d'espoir, Thomas coupa l’Égyptienne dans sa phrase afin de lui poser une simple question.

Quel est ton prénom ?

Arborant un air des plus sérieux et solennels, Tom ne pouvait mentir sur le fait qu'il espérait entendre une réponse bien précise. Un « Zahra » qui illuminerait alors sa journée, voir même sa vie.


avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : LadyNightmare
— XP : 120
— PRÉSENCE : Autant que je peux o/
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Jaal Ama Darav
— CRÉDITS : 175

— RACE : Bien qu'elle ai une peau halée, Zahra est une humaine. Biotique certes, mais humaine tout de même.
— SPÉCIALITÉ : La spécialité de l'égyptienne est biotique. C'est une adepte plus précisément.
— LIEU D'HABITATION : Bien qu'elle ai une chambre sur le skyfall, elle est souvent chez elle dans une habitation (bien gardé) sur Kadara.
— ÂGE : La demoiselle est âgée de 39 ans, elle se rapproche doucement, mais surement de la quarantaine.
— PROFESSION : Alors elle a été militaire, membre de l'initiative, soldat au nexus, membre de l'équipe de Sloane Kelly, mais maintenant elle est chef d'expéditions sur le skyfall.
— FACTION : De par son statut de chef d'expédition sur le skyfall, un bateau pirate, Zahra est mercenaires.
— ARMES : Ses pouvoirs biotique sont son arme principale. Elle détient aussi deux dagues dans chacune de ses bottes, ainsi qu'une veuve noire.
— O.SEXUELLE : Malheureusement pour beaucoup (ou pas), la lady ici présente est tout ce qu'il y a de plus hétéro malgré sa relation avec une asari dans le passé.
— AMOUREUSEMENT : Elle n'a personne amoureusement parlant. Elle ne vole pas de conquête en conquête, mais elle profite de la vie.
Posté Mer 28 Mar - 19:14
Un p'tit verre?Ou quand le passé nous rattrape...
Buvant tranquillement son verre, Zahra ne put s'empêcher de hausser un sourcil à la question du dit Tom. Il voulait savoir son prénom. Pourquoi ? C'était la question qui tournait dans la tête de la brune. D'habitude on s'en moquait lorsqu'elle disait qu'on pouvait l'appeler l'Egyptienne. Une seule personne avait réagi ainsi dans le passé et cela faisait trop de coïncidence. Le garçon avec qui elle était enfant avait aussi insisté pour savoir son prénom. Enfin, dans ses souvenirs quelques peu confus.

Ah... Voilà qu'elle se remettait à penser au passé et elle détestait ça. Les coups, les abus de son beau-père. Elle déglutit en se passant une main sur le front comme si un mal de tête la prenait. Elle souffla, avant de boire de nouveau dans son verre, le finissant d'une traite. Posant son index sur ses lèvres en avalant la liqueur. Elle se passa la langue sur ces dernières ensuite pour faire disparaître tout résidus, pour ensuite regarder Tom.

Là, elle se mit à repenser de nouveau à l'enfant de sa jeunesse. Il devrait avoir son âge s'il était en vie. Cependant, vu la tête brûlée que c'était à cette époque, il devait avoir un caractère un peu plus... expressif? Elle ne saurait très bien décrire ce à quoi elle pensait. C'était compliqué. En tout cas, s'il l'était, il devait l'avoir oublié. L'égyptienne espérait qu'il avait une bonne situation, une personne qu'il aimait et qui sait? Peut-être même des enfants.

Elle se mit à rire à cette idée. Avoir une famille a cette période... C'était insensé pour Zahra. Certes, cela ne lui aurait pas déplut. À cette idée, elle se mit à penser à la vie qu'elle aurait pu avoir. Une vie posée à la citadelle où elle travaillerait ou au contraire resterait à la maison pour s'occuper des enfants. leur chanter une berceuse dans sa langue natale avant de dormir. Elle serait partie rejoindre son mari après, l'aurait embrassé et enlacer pour ensuite passer la soirée en amoureux dans les bras l'un de l'autre.

Le regard désormais perdu dans le vide, elle se mit à soupirer. Avec ce qu'elle était devenue, c'était devenu compliqué de se poser tranquillement et d'avoir une famille. Surtout qu'elle voulait encore voyager et découvrir d'autres planètes. Bon, tout était relatif. Si jamais elle aimait énormément une personne au point de se poser, elle le ferait. Cela serait compliqué, car elle aurait peur de ne plus pouvoir bouger et de retrouver son ancien elle.

Elle secoua la tête, faisant cliqueter les perles dans ses cheveux. Cela ne servait à rien de penser à tout cela. Pour le moment, elle devait se concentrer sur le moment présent. Enfin, surtout sur la personne présente. Retrouvant un magnifique sourire, elle se rapprocha de Thomas, son parfum de vanille et de rose embaumant légèrement l'air dans une douce odeur sucrée. Elle pencha la tête sur le côté en le regardant.

« — Vous avez vraiment besoin de le savoir ? Vous pouvez m'appeler comme vous voulez, vous savez même des surnoms me conviennent. ~ »


Elle détailla un peu plus l'homme en face d'elle. Il était beau. Très beau. Elle aurait même pu dire que c'était son style. Des cheveux en bataille dans lesquels elle aurait pu mettre ses mains dedans, une barbe de trois jours qui lui chatouillerait la peau, des lèvres. Il avait un corps musclé sans que ce soit un bodybulder, des jambes bien bâties et une autre partie de son corps avait l'air tout autant bien proportionné.

Elle se racla la gorge tandis que des rougeurs apparaissaient sur ses joues et elle se recula un peu, pour regarder le châtain. Un sourire plein de malice apparût sur ses lèvres, tandis qu'une idée germait dans sa tête. Il voulait donc savoir son prénom, soit. Elle lui dirait, mais avant elle voulait un peu jouer. Un regard de défi passa dans ses yeux. Elle s'installa près de Tom et posa un bras au-dessus de la banquette. Elle mit sa main dans ses propres cheveux, les décoiffant légèrement.

« — Et dites-moi...Qu'ais-je en retour de mon prénom ? Je connais déjà le votre Tom. »


Elle approcha ses lèvres de l'oreille de son partenaire de boisson, pour lui susurrer.

« — Surtout que c'est mon anniversaire aujourd'hui. »


Elle aguicheuse? Tout à fait. Joueuse? Tout autant! Bon, certes, ce n'était pas très fair-play d'utiliser le prétexte de son anniversaire comme excuse. Tous les moyens étaient bons pour draguer. Car oui elle draguait. Sans savoir si cela allait aboutir, mais là n'était pas la question. Pour le moment elle voulait simplement passer du bon temps. Avec la personne en face de la demoiselle bien évidemment. Faisant une moue séductrice et ses yeux pétillant de joie de vivre, son sourire ne la quittait pas, tandis qu'elle leva son autre main pour commander une énième boisson.


avatar
PROCHAIN NIV. :
Thomas Davis
chaotic adventurer ☩ MERCENAIRE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t143-history-only-remembers-the-celebrateds-t-o-m
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f312-boite-de-reception-de-thomas-davis
— RENEGADE :
50 / 10050 / 100

— PARAGON :
22 / 10022 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 184
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Drew (+) Reel.
— CRÉDITS : 79

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : N'ayant pas de spécialité à proprement parler, Thomas sera tout de même orienté franc-tireur à cause de sa maîtrise de la technologie et de sa précision à l'arme.
— LIEU D'HABITATION : Il a un appartement sur le Nexus, mais sinon, possède ses propres quartiers sur le Skyfall.
— ÂGE : Trente sept ans.
— PROFESSION : Si vous souhaitez avoir un titre précis du métier de Thomas, je vous répondrais qu'il est mécano. Officieusement, c'est plus compliqué que ça. Membre important du bateau pirate nommé Skyfall, Tom est en effet mécanicien mais aussi et surtout chasseur de trésors. Quand je parle de trésors, je veux dire par là qu'il passe son temps à récolter plein d'objets qui traînent dans Andromède afin de les revendre sur le marché noir de Kadara.
— FACTION : Par défaut, Tom sera classé chez les mercenaires.
— ARMES : Il possède un M-3 Predateur et quelques gadgets.
— O.SEXUELLE : Hétérosexuel.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Dim 1 Avr - 20:47
Un p'tit verre ?Le passé vous rattrape toujours tôt ou tard.
Bon, d'accord, Thomas était naïf. Le genre de personne que vous aviez envie de taquiner juste pour voir jusqu'où elle serait capable de suivre vos multiples tentatives afin de l'embobiner. Enfin, il était ainsi que lorsqu'il était sujet d'amour et de drague — il était long à la détente ou n'avait pas vraiment beaucoup de réception quant à ce sujet, excepté lorsqu'il était en couple —. Non pas qu'il avait peu d'expérience en la matière — quoique, il n'avait pas eu beaucoup d'histoire, deux à tout casser —, mais cela faisait partie de sa nature, tout simplement.

C'est pourquoi le mécano regarda longuement Zahra tout en clignant des yeux de manière presque frénétique, perdu dans le comportement très intriguant de l'égyptienne. Il lui avait pourtant posé une seule simple question, pourquoi réagir ainsi ? Que gagnait-elle à ignorer l'interrogation du brun et qu'espérait-elle en agissant de cette manière envers lui ? Comptait-elle le séduire ? Dans ce cas là, bonne chance.

En revanche, aussi naïf fut Thomas, le fait d'entendre la demoiselle venir lui murmurer à l'oreille — lui signifiant de manière indirecte qu'elle souhaitait un "service en retour d'une réponse" à l'occasion de son anniversaire qui était aujourd’hui même — lui procura un intense frisson tout le long de la colonne vertébrale. C'est ainsi qu'il comprit que son aînée n'était pas du tout dans l'optique de faire ami-ami — platoniquement parlant.
Déconcentré, le regard de Thomas se perdit petit à petit sur le corps — magnifique — de la belle inconnue. Quelques petits battements accélérés de cœur plus tard, Tom daigna redresser son regard pour fixer « l’Égyptienne ».

Ma question est très sérieuse, commença t-il, déglutissant discrètement de nervosité. Mais comme tu n'as pas l'air de coopérer, je vais formuler ma question autrement... Je pense que ta réaction suffira à me répondre.

Il la détailla alors longuement, clignant doucement des yeux. Il voulait croire dur comme fer que la femme en face de lui était bel et bien Zahra car ce serait alors une nouvelle des plus magnifiques pour lui. Cela voudrait dire qu'elle serait en vie... Et c'est bien tout ce qu'il souhaitait pour la demoiselle qu'il avait connu ne serait-ce que quelques petits mois.

Jouant donc le jeu de la demoiselle à la peau de soie, Thomas posa à son tour son bras par dessus la banquette, l'autre restant logé sur sa cuisse. Sa pose se fit intimidante et charismatique, la fixant alors droit dans les yeux : il restait tout de même totalement troublé par cette situation, dans l'attente d'une révélation exceptionnelle de la part de l’Égyptienne.

T'appellerais-tu Zahra, des fois ? questionna t-il en plissant les yeux, l'étudiant attentivement. Il décida d'ajouter une seconde question, voulant être sûr de savoir la vérité. Connaîtrais-tu une famille prénommée Abigails, que tu aurais rencontré, disons... Il y a plus de vingt cinq ans de cela ?

Voilà, c'était dit. Il ne pouvait pas être aussi clair qu'il venait de l'être maintenant. Si toutefois l'inconnue n'avait aucune réaction par rapport à ses questions, alors Thomas se ferait une raison : ce ne serait pas elle... Ce ne serait pas son amour d'enfance. Quel dommage.


avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : LadyNightmare
— XP : 120
— PRÉSENCE : Autant que je peux o/
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Jaal Ama Darav
— CRÉDITS : 175

— RACE : Bien qu'elle ai une peau halée, Zahra est une humaine. Biotique certes, mais humaine tout de même.
— SPÉCIALITÉ : La spécialité de l'égyptienne est biotique. C'est une adepte plus précisément.
— LIEU D'HABITATION : Bien qu'elle ai une chambre sur le skyfall, elle est souvent chez elle dans une habitation (bien gardé) sur Kadara.
— ÂGE : La demoiselle est âgée de 39 ans, elle se rapproche doucement, mais surement de la quarantaine.
— PROFESSION : Alors elle a été militaire, membre de l'initiative, soldat au nexus, membre de l'équipe de Sloane Kelly, mais maintenant elle est chef d'expéditions sur le skyfall.
— FACTION : De par son statut de chef d'expédition sur le skyfall, un bateau pirate, Zahra est mercenaires.
— ARMES : Ses pouvoirs biotique sont son arme principale. Elle détient aussi deux dagues dans chacune de ses bottes, ainsi qu'une veuve noire.
— O.SEXUELLE : Malheureusement pour beaucoup (ou pas), la lady ici présente est tout ce qu'il y a de plus hétéro malgré sa relation avec une asari dans le passé.
— AMOUREUSEMENT : Elle n'a personne amoureusement parlant. Elle ne vole pas de conquête en conquête, mais elle profite de la vie.
Posté Sam 7 Avr - 11:41
Un p'tit verre?Ou quand le passé nous rattrape...
L'égyptienne le regarda et elle fronça les sourcils. Ce n'était pas la réponse qu'elle attendait. Enfin, cela rendait le « jeu » plus drôle. Elle pencha la tête sur le côté quand il dit qu'il allait reformuler et ses yeux se plissèrent. Pourquoi insistait-il tant à savoir son prénom ? Pourquoi ? Zahra se recula un peu pour prendre son verre qu'elle but en silence jusqu'à entendre ses deux questions. Il connaissait son prénom. Sa main s'arrêta légèrement et elle recula le verre de ses lèvres désormais humides du liquide ambré. Elle se passa la langue sur celles-ci et déposa le verre en silence.

Inspirant grandement tandis que son visage ne montrait rien, elle tourna son regard vers Umi et ce qu'elle faisait. Bougeant rapidement, elle se retrouva à califourchon sur Thomas, posant une dague sur sa gorge. Celle-ci était caché sous son poignet et de loin on pouvait seulement penser qu'elle était en train de draguer. Bien, elle ne serait pas dérangée ainsi. Elle se rapprocha de Thomas et le regarda. Son regard était noir et vide, comme si elle pouvait le tuer sans aucun remord. Elle l'avait déjà fait et elle le referait sans aucun souci.

« — Vu que tu me connais, pourquoi tu veux tant savoir ? Qui t'a envoyé ? Qu'est-ce que tu veux de moi ?! grogna-t-elle entre ses lèvres tandis que sa lame pressait légèrement le cou de Thomas sans le blesser pour le moment néanmoins.»


Puis, comme si on venait de lui donner un coup sur la tête, elle lâcha l'arme qui tomba sur le canapé, puis au sol. Elle se recula comme si on venait de la frapper tandis qu'elle regardait Thomas. Pourquoi n'y avait-elle pas pensé ? Il ne voulait pas l'appeler égyptienne et insistait pour savoir son prénom. Déjà à cette époque il était comme ça. Surtout le prénom. Thomas. Elle aurait dû le savoir !! Elle aurait dû s'en rendre compte. La femme halée ferma les yeux en se laissant retomber sur la banquette d'à côté encore légèrement sonné.

« —  Putain… J’aurai dû m’en douter…. Soupira-t-elle en le regardant ensuite « Cela fait longtemps… Thomas. Je suis heureuse que tu ailles bien ! »


Un grand sourire s'afficha désormais sur les lèvres de la biotique. Oui, elle était heureuse. Bien que ce qualificatif soit trop faible par rapport à ce qu'elle ressentait vraiment. Bordel quoi... Elle qui pensait que son amour d'enfance était mort sur la terre. Bah non ! Il se tenait là, devant elle en chair et en os. Mieux ! Ils bossaient tous les deux pour Reaver. Bon, enfin elle surtout. Car elle avait compris que ce dernier avait fondé le skyfall à deux.

Après avoir légèrement repris ses esprits, elle se jeta sur Tom pour l'enlacer. C'était aussi un moyen pour elle de s'assurer que c'était bien lui. Pas qu'elle en doutait ! Mais quand même... Elle voulait simplement se rassurer. Simplement voir que oui, il était bien là et qu'il ne partirait pas. Se pressant doucement contre lui, elle le serra fortement contre elle les yeux clos. Elle ne saurait décrire le sentiment qu'elle avait. Elle était heureuse. Purement et simplement. Dans ce monde où tout était à refaire, elle avait revu la personne qu'elle désirait le plus revoir. Elle pouvait le dire : c'était le meilleur anniversaire de sa vie...

Cependant, elle rougit. Bordel de merde... Elle l'avait dragué. Peu avant, elle avait tenté de le draguer. Elle se recula en se passant une main sur le visage désormais gênée. Il était loin le temps où elle se morfondait sur sa situation et où elle pleurait dans les bras de Tom, car ce dernier se faisait battre à sa place alors qu'elle était la plus âgée. Rien que d'y penser elle grimaça. Jamais elle ne redeviendrait comme ça. Ce n'était pas discutable.

Jouant avec l’une de ses nattes, elle détailla désormais mieux Thomas. Il avait changé et en mieux. Surtout au niveau des cheveux. Quand elle repensait à sa coiffure d’avant. Elle retint un éclat de rire, reprenant légèrement son sérieux.

« — Alors, que me racontes-tu de beau ? Depuis tout ce temps… Demanda-t-elle en esquissant un léger sourire.»




PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
0
0
Posté