AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

someday, i'll be rich. ... yeah, right, i said someday, stfu. + R E E L
avatar
PROCHAIN NIV. :
Reel Valentine
the corrupted man ☩ CERBERUS
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t80-uc-reel#133
— RENEGADE :
95 / 10095 / 100

— PARAGON :
15 / 10015 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 183
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Drew (+) Clive (+) Scott.
— CRÉDITS : 53

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : Aucune, c'est un pécno.
— LIEU D'HABITATION : Arche Cerberus.
— ÂGE : Vingt huit ans.
— PROFESSION : Ingénieur et développeur informatique spécialisé en intelligence artificielle.
— FACTION : Cerberus, les bad guys.
— ARMES : Son bras biomécanique permet d'envoyer des décharges électriques. Sinon, c'est tout.
— O.SEXUELLE : Bisexuel qui ne s'assume pas. Pas DU TOUT.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Lun 26 Fév - 12:24
Reel Valentinei am smart. and i have nice hair.
NOM & PRÉNOM(S) + Reel Valentine. SURNOM + Reely ? Genre, comme... Really ? Bon, ok, c'est même pas une vanne en fait. AGE + Reel possède vingt huit ans. Il a de la chance, il ne les fait pas trop. Peut être à cause de ses crèmes hydratantes. Non non, je blague pas, il se met de la crème sur la tronche. ESPÈCE + Au cas où le bleu inexistant de son teint de non-Asari ne se verrait pas assez comme ça, je me dois de préciser qu'il est humain. LIEU D'ORIGINE + Il vient de Cerberus. Heu... Pardon, il vient de la Terre. D'Angleterre, plus précisément. PROFESSION + Ingénieur et développeur informatique spécialisé en intelligence artificielle, il a de quoi se venter car son métier en jette un max. Ce qu'il fait déjà, en fait. LIEU D'HABITATION + Arche Cerberus, perdu dans les tréfonds (paumés) de la galaxie d'Andromède. SITUATION AMOUREUSE + En couple. HAHAHAHA. Pardon, c'était une vanne. Il est célibataire. ORIENTATION SEXUELLE + Monsieur ne semble pas particulièrement prompt à s'avouer comme étant quelqu'un d'attiré par les deux bords à la fois. Il est toujours en train de bredouiller qu'il apprécie uniquement les femmes, mais on sait tous quels types de magazines se cachent dans ses toilettes. FACTION + Le gros chien à trois têtes, là, heu... Cerberus. ARMES + C'est un scientifique, pas une brute de seconde zone qui défonce les fesses des moissonneurs ! Cela n'empêche que son bras biomécanique est équipé d'un mod qui permet l'électrocution des personnes qu'il souhaite s'il est en danger. SPÉCIALITÉ + Aucune. C'est un pécno.

Paragon ☩ renegadela moralité de ton personnage





S'il y a bien une leçon que la vie pu apprendre à Reel, c'est qu'il faut savoir être égoïste. Que ce soit pour évoluer dans le travail ou que ce soit une façon d'agir permanente, le brun dû très tôt se faire à l'idée qu'il ne pourrait jamais accomplir ce qu'il souhaitait le plus s'il était trop gentils. Et pourtant, étant enfant, Reel était un véritable bouc émissaire ; que ce soit à l'école ou avec le voisinage, il se retrouvait toujours accusé des bêtises de ses camarades et ne savait pas comment plaider non coupable : c'était sans doute par pure gentillesse qu'il assumait les conséquences d'actes qui n'étaient pas de lui.
Désormais adulte, Reel est devenu un homme impitoyable et capable des pires puteries que le monde ai pu créer. Avant, vous lui auriez demandé un bout de son sandwich, il vous aurait donné la moitié de celui-ci de bon cœur : désormais, si vous osez lui réclamer un morceau de sa pitance, il vous largue dans la galaxie par la voûte de secours du vaisseau dans lequel vous êtes tout en vous faisant coucou de la main. Ouais. Il est comme ça.

Au delà de ce trait de caractère, Reel est quelqu'un d'extrêmement intelligent — pour tout vous dire, c'est un vrai surdoué. Peut-être que son QI excessivement élevé joue sur cette facette de son comportement : il sait qu'il est intelligent. Il sait qu'il a des compétences uniques. Il sait que les gens de Cerberus ont besoin de lui. Et il adore ça.
Il est relativement attiré par tout ce qui a un aspect plus ou moins complexe. C'est d'ailleurs pour ça qu'il a choisi de devenir ingénieur et développeur d'Intelligence Artificielle — en plus du fait que c'est désormais légalement interdit et que savoir créer une forme de vie, même si cette dernière est virtuelle, est un immense pouvoir : et se sentir puissant le grise. Qui n'aime pas se sentir fort, après tout ? Et contrairement à ce que l'on croirait de lui, il n'est pas né comme ça. Un tel comportement cache des blessures qu'il ne déterrera pas de sitôt.
Très solitaire, Reel n'a jamais réellement eu de relations amoureuses qui ont duré plus d'une semaine — voir deux pour la plus longue d'entre toutes. Il a apprit très tôt à compter sur lui avant de compter sur qui que ce soit d'autre et ce côté là de sa personnalité s'est gravement accentué au fil des années, résultant à un célibat permanent. Il ne s'en rend pas compte, mais cela lui pèse beaucoup.

A propos de ReelOn veut tout savoir de lui.

PHYSIQUE + Reel est un homme à l'allure fine qui, du haut de ses un mètre quatre vingt deux, vous toise d'un regard sceptique lorsqu'il vous aperçoit au loin. Ses cheveux bruns sont toujours parfaitement coiffés, retroussés en arrière pour que sa vue soit totalement dégagée — non car, bon, c'est un peu relou d'avoir des poils de tête qui se trimbalent devant les yeux lorsque vous codez une IA capable de raser la galaxie toute entière. Ça fait pas sérieux, aussi, chose qu'il ne peut pas se permettre.
Lors de l'invasion des Moissonneurs, Reel perdit son bras droit, ainsi que son œil gauche — à cause d'un des rayons de Moissonneurs. La chance fut de son côté : Cerberus étant une entreprise très avancée et qui avait transformé la plupart de ses combattants en cyborg, leur avancées technologiques en matière de prothèses et réparation du corps humain étaient optimales : Il eut un bras biomécanique parfaitement calibré, ainsi qu'une opération de la rétine qui modifia, cependant, la couleur de son œil. Ayant par défaut des yeux noisettes aux notes oranges, son nouveau globe oculaire arborait désormais un jaune électrique.

Toujours bien habillé, Reel porte des vêtements qu'on pourrait croire faits sur mesure : Chemises de luxe, vestons épousant parfaitement son corps, pantalons de marque, chaussures hors de prix... C'est quelqu'un qui fait très attention à son apparence, et cela se lit sur chaque parcelle de son corps. D'ailleurs, un fait intéressant sur lui : Il possède un grand tatouage qui parcours l’entièreté de son bras gauche, remontant sur son torse pour finir dans son cou. La raison pour laquelle il s'est fait tatouer une pièce d'une telle grandeur ? ... Car il trouve ça cool. Voilà.
A sa tempe se trouve un tout petit bout de métal qui, passant la plupart du temps inaperçu, ne l'est pas lorsque l'on a remarqué sa présence : Cerberus ayant modifié la plupart de ses employés, Reel ne pu éviter l'inévitable. Possédant dorénavant un microscopique implant, ce dernier lui permet de stocker des données inestimables à l'intérieur de cette mémoire informatique miniature, connectées quant à elles à son cerveau. Il n'était pas trop pour au début mais a dorénavant pris l'habitude de cet atout technologique.
LES ANECDOTES + Reel adore le pudding... Surement car il est originaire d'Angleterre. Son accent typique de Londres surprend beaucoup car il n'est plus autant entendu qu'il l'était avant et ce depuis une centaine d'années. Il cache des magazines coquins dans ses toilettes. Le couscous, c'est son plat favoris. Bah quoi ? C'est des anecdotes, pas le parcours de sa vie ! Il joue beaucoup aux jeux de stratégie car c'est un bon moyen de pousser ses neurones à bout. Il a une petite sœur mais il ne l'a plus revu depuis l'attaque des Moissonneurs.
SON AVIS SUR LA SITUATION + Ça craint. Il a perdu son bras droit et son œil gauche, a dû abandonner son appartement hors de prix sur la Citadelle et a dû fuir vers une galaxie dont il ne connaissait même pas l'existence — enfin, techniquement si, c'est juste pour que le ton soit encore plus dramatique —. C'est la merde. C'EST LA MERDE JE VOUS DIS.

Ton toi derrière l'écran !On veut tout savoir de toi.
NOM & PSEUDO + Je m'appelle Vincent dans la vie réelle et mon surnom sur la toile est Pendräagon.
TES PASSIONS + L'art, les jeux vidéo, l'informatique, le graphisme, l'industrie JV, et plein d'autre trucs encore.
SÉRIES, FILMS, JEUX VIDÉO + Y'en a trop, ralalah. Je vais me contenter de dire que Mass Effect est ma saga de jeu favorite.
PRÉSENCE + Aussi souvent que mon temps libre me le permet.
TON AVIS SUR LE FORUM + Héhéhé.
COMMENT AS-TU CONNU ME:I + Je me suis téléporté.
TON DERNIER MOT, NIARK + Jaal i love u. Kaidan i love u too. I LOV U ALL.







avatar
PROCHAIN NIV. :
Reel Valentine
the corrupted man ☩ CERBERUS
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t80-uc-reel#133
— RENEGADE :
95 / 10095 / 100

— PARAGON :
15 / 10015 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 183
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Drew (+) Clive (+) Scott.
— CRÉDITS : 53

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : Aucune, c'est un pécno.
— LIEU D'HABITATION : Arche Cerberus.
— ÂGE : Vingt huit ans.
— PROFESSION : Ingénieur et développeur informatique spécialisé en intelligence artificielle.
— FACTION : Cerberus, les bad guys.
— ARMES : Son bras biomécanique permet d'envoyer des décharges électriques. Sinon, c'est tout.
— O.SEXUELLE : Bisexuel qui ne s'assume pas. Pas DU TOUT.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Lun 26 Fév - 12:25
if you think life suck,
then change it.
for the better or the worse

Il était une fois un prince et une princesse qui résidaient dans un magnifique château aux Bahamas. Fraîchement mariés, le jeune couple vivait un bonheur digne des plus grands comptes de fée. Il ne fallut que quelques mois pour que les deux tourtereaux décident de fonder une famille, cela entraînant ma naissance. Mon enfance se résuma à jouer sur la plage, entouré d'argent et de majordomes, jusqu'à l'âge adulte où je devint l'homme le plus influent du monde en rachetant toute les plus grande entreprises galactiques existantes à ce jour.

Ça ferait une bonne histoire de série à deux crédits diffusée sur l'extra-net quand même, non ? Je crois que je tiens un truc, là.

Si vous cherchez des sensations fortes en lisant une histoire captivante, détournez vous de ce récit. Désolé de décevoir, mais je n'ai que peu de choses à dire quant à la vie que j'ai vécu. C'est d’ailleurs en regardant en arrière que je me rends compte à quel point elle fut vide. Un néant intersidérale habillé de fringues de haute couture, dopé au café et noyé d'une pitoyable solitude.
Je suis né sur la Terre, contrairement à la plupart des humains qui coulent des jours paisibles sur la Citadelle. Mes parents étaient des sortes d'extrémistes de la planète Terre ou je ne sais pas trop quoi, comme ces gens qui s'attachent aux arbres afin de protester contre la déforestation. Eux en revanche, ils étaient plutôt du genre à carrément s'enchaîner au globe terrestre. Enfin, s'ils en avaient eu l'occasion ils l'auraient fait. J'en suis certain.

Alors que je n'étais qu'un jeune morveux, mes parents divorcèrent. Le quotidien qui animait mon enfance n'avait été qu'engueulades, solitude et soucis scolaires. Il faut dire que leur mariage n'était pas fructueux, sachant leurs parcours respectifs. Enfin, qu'importe, je n'ai jamais réellement été très attaché à eux, tout comme ils n'ont jamais été très attaché à moi non plus. J'étais un dommage collatéral pour mes parents, ni plus ni moins. Vous dire que cela ne me faisait rien à l'époque serait mentir, mais présentement, cela ne me fait ni chaud ni froid.
Je n'avais que sept ans quand une famille d'accueil me prit en charge étant donné que mes parents, l'un comme l'autre, n'avaient pas souhaité avoir ma garde — comme je les comprends, c'est tellement chiant les gosses —. Étrangement, ces gens là étaient plus maternels que ma mère elle-même ne l'avait été tout au long de mon enfance.

Déterminé à faire quelque chose de ma vie, le seul but qui m'animait étant enfant était de devenir quelqu'un. Quelqu'un qui serait sollicité par beaucoup de monde, une personne dont on ne pouvait pas se passer. Passionné par la science, la technologie et aussi le développement informatique, mes pas me guidèrent vers le secteur du développement de programmes informatiques intelligents, en soit : d'Intelligence Artificielle, bien que la création de ces dernières était totalement interdite — d'en créer, je parle bien, pas d'apprendre —. Le programme que j'avais suivi ne stipulait pas "IA", non, mais IV. La différence est légère mais pèse beaucoup quand même, surtout quand on voit qu'Avina de la Citadelle semble totalement passive et que les Geths, eux en revanche, se sont accaparés la planète de leurs créateurs.
Le travail que j'avais fournis se révéla fructueux : j'étais arrivé premier de ma promo. Je n'avais que les études dans la vie, aussi, il m'était aisé de me concentrer uniquement sur ces dernières et arriver en tête contrairement à tous ces autres étudiants qui faisaient la fête jusqu'à quatre heure du matin alors qu'il y avait des évaluations le lendemain.

Mon premier emploi était barbant. Je m'occupais de faire des vérifications techniques et développer un peu plus l'interface d'une IV de la Citadelle, plus précisément celle d'un musée. Rien de palpitant, rien d'excitant. Moi qui rêvait de grandeur, mon appétit ne fut rassasié que lorsqu'un beau jour, une entreprise du nom de Cerberus me contacta en rapport aux études et travaux que j'avais publié sur les IV et IA. Ils souhaitaient me recruter, et je vous raconte pas la somme qu'ils m'ont appuyé à la clé. Comment dire non ? C'était tout ce que je souhaitais, ce job !
D'ailleurs, en reparlant de mes fameux travaux... À l'époque, je tenais un blog sur lequel je publiais des analyses, démonstrations et thèses sur l'intelligence artificielle afin de démontrer que ce n'était pas leur conception qui était dangereuse mais la façon dont leurs créateurs se comportaient avec elles. Une IA, voyez-vous, c'est un être vivant. Être en vie est un concept qui ne se définit pas comme étant d'avoir des organes vitaux et un cœur qui bat non, cela va bien plus loin que la chaire et l'os : un être —et le vivant est en trop, une précision futile en soit—, c'est une personne capable de ressentir des émotions et de réfléchir de lui même, qu'il soit virtuel ou réel. On parle de vie dès l'instant qu'il y a une forme d'intelligence. est-ce qu'une IA est intelligente ? Oui. Elle peut ressentir les mêmes émotions qu'un être humain, turien, asari, et j'en passe... Enfin, vous avez compris le message. La seule chose qui leur fait défaut et qui les descends au stade de "sous espèce", c'est leur enveloppe charnelle manquante.

Cerberus, c'était ma bouée de sauvetage. Un rêve devenu réalité. Je ne m'étais jamais cru capable de trouver un travail qui m'épanouirait autant. J'étais du côté des méchants ? Peu importe, moi, j'étais surtout du côté de la science et de la technologie. Cerberus avait l'argent, le matériel et les effectifs afin de progresser et transcender les connaissances de maintenant. J'ai participé à la conception d'une des plus grandes IA qu'ai pu voir Cerberus à ce jour : IDA, a.k.a Intelligente Défensive Automatisée était un projet à intégrer dans le Normandy SR-2. Nous n'avions pas tous les détails, mais de ce que j'avais compris, l'Homme Trouble —notre boss à tous, un gars dont on ne connaissait même pas la gueule— avait souhaité ramener un être humain à la vie et lui redonner le vaisseau qu'il avait avant mais avec quelques améliorations — et IDA faisait partie de ces fameux bonus.
Vous l'aurez donc compris : les années passées à Cerberus furent les plus heureuses de ma vie. J'avais un salaire de malade, une putain de baraque sur la citadelle —avec vue sur parc hydraulique !— et un métier en or où l'on me respectait et où j'étais irremplaçable.

Toutefois, tout rêve a une fin. Nous n'avions aucune idée de ce qui nous attendait quand les alarmes du complexe se déclenchèrent, nous indiquant de nous rendre dans la zone d'évacuation d'urgence — une zone dont on avait aucunement le droit de mettre les pieds en temps normal. C'était la fin du monde ! La vraie, putain de fin du monde !
L'une des seules choses dont je me rappelle à la perfection, c'est le bruit des Moissonneurs — un bruit effroyable et qui vous transperce les tympans. Lors de l'évacuation du complexe, je perdis mon bras droit ainsi que la vue de mon œil gauche. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait sur l'instant, mais les personnes chargées de l'évacuation des membres de Cerberus nous placèrent dans des stases cryogéniques. Alors que je saignais comme un veau qu'on venait dégorger, le froid de ma cryostase stoppa l'hémorragie... Et je m'endormis, piégé entre la peur et la douleur.

Le réveil fut brutal. J'ai même ouïe dire que les médecins de Cerberus avaient hésité à me laisser dans ma stase quand ils aperçurent l'ampleur de mes blessures. Ils ont quand même tenté le coup —  dieu merci —  ; c'est ainsi qu'ils ont réussi à me greffer un bras biomécanique, une technologie de pointe me permettant de retrouver l'usage de mon bras disparu. Dans le même temps, ils m'opérèrent de l’œil, réparant les tissus oculaires qui étaient endommagés à cause d'un rayon de Moissonneur —perdre la vue comme ça, franchement, merde quoi...—. En gros : Mon véritable réveil se fit dans un lit dit "d’hôpital", totalement déboussolé, ignorant si nous étions encore en danger de mort ou non. C'est ainsi que j'appris que nous avions été plongés en sommeil artificiel durant plus de six cent ans afin de fuir la Voie Lactée, atterrissant dans la galaxie d'Andromède. Sacré choc, n'est-ce pas ?
Après trois mois de rééducation, je pouvais de nouveau utiliser mon bras gauche comme si ce dernier était celui que j'avais eu à la naissance — bon, si on oublie les calibrages hebdomadaires —. J'avais pu reprendre mon travail, mais je n'avais plus la même positivité qu'avant. Ma passion s'était éteinte avec l'annonce qu'ils avaient perdu toutes les données sur lesquelles nous avions bossé si dur durant près de six ans. Des années d'acharnement envolées, effacées et anéanties en l'espace de quelques minutes.

Je ne pouvais pas me résoudre à croire ça. C'est tout bonnement impossible. Mon nouvel objectif était clair : découvrir ce qu'il se passait même si je me devais de fouiller chaque système opératoire de l'Arche ou même si cela revenait à me faire attraper la main dans le sac pour finir viré — ou pire encore, tué. Cerberus est une organisation intelligente. Feindre la stupidité ou l'échec n'est pas de leurs ressort. Ils manigancent quelque chose avec nos données, j'en suis certain... et je compte bien découvrir de quoi il s'agit.






avatar
PROCHAIN NIV. :
Drew O'Connor
SMOL ANGRY BIOTIC ☩ INITIATIVE
0
0
— FICHE DE PERSONNAGE : http://themasseffect.forumactif.com/t34-drew-t-h-e-c-r-a-s-h#78
— OMNI SMS : http://themasseffect.forumactif.com/f309-boite-de-reception-de-drew-o-connor
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : Pendräagon.
— XP : 241
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Clive (+) Reel (+) Scott.
— CRÉDITS : 220

— RACE : Humain.
— SPÉCIALITÉ : Drew est un biotique équipé d'un implant L5x très endommagé, le rendant dangereux mais puissant.
— LIEU D'HABITATION : Il possède un petit appartement dans le cœur du Nexus.
— ÂGE : Drew possède vingt sept ans.
— PROFESSION : Anciennement timonier du SSV-Roma, dorénavant membre du Tempête en tant qu'Adepte.
— FACTION : Andromeda Initiative.
— ARMES : Il possède un M8 Avenger, mais sa meilleure arme reste tout de même ses pouvoirs biotiques.
— O.SEXUELLE : Drew est homosexuel. Néanmoins, il est déjà sorti avec une Asari. Les exceptions à la règle existent.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
Posté Mar 27 Mar - 19:43
Administration
du forum

Félicitations, tu es validé !Faites péter le champomy ! PARTY !
Bravo, te voilà validé et fin prêt à te lancer à l'aventure dans l'immense, vaste et dangereuse galaxie d'Andromède ! Toutefois, voici un petit récapitulatif des sujets que tu devrais aller visiter pour pouvoir profiter pleinement de ton expérience de jeu sur notre petit forum.

la section administrative ;
Signer le règlementBottin d'avatar
Tout ce qui est Administratif est important. Si tu ne l'as pas fait, il te faudra signer le règlement du forum, bien que la validation n'est pas possible si tu ne l'as pas déjà fait. Tu pourras aussi aller dire quel est le personnage de ton avatar sur le bottin d'avatar uniquement si tu as créé toi-même ton personnage et non pas un de la saga des jeux.

gestion de personnage ;
Faire ses liens de personnagesFaire son journal intimefaire sa gestion de rpscréer son numéro omni-smscréer sa boite e-mail
Gérer son personnage est très important ! C'est un des meilleurs moyens d'étendre sa visibilité et son authenticité. Sur Mass Effect Insurrection, nous n'avons pas fait les choses à moitié : Vous pouvez créer une fiche de lien, un journal intime, une gestion de rp et même envoyer des omni-sms et e-mails ! Les omni-sms sont un concept créé par le Staff pour permettre d'envoyer des sms par la passerelle de son omni-tech. Le old school du téléphone version futuriste ! Tout cela est fortement conseillé mais non obligatoire, bien entendu.

la section role play ;
Demander un rpMéridiane, le nouveau nexusAndromèdeZone Flashback : Voie Lactée
En ce qui concerne les rps, désormais, tu y as accès comme bon te semble ! Tu peux néanmoins aller demander un rp si tu n'as pas de compagnon, voir même te détendre dans la secion RPs hors-jeu en démarrant  !

la section hors-jeu ;
Voter sur les Top sitesjouer aux JeuxFlooder

Le hors-jeu est l'une des parties les plus importantes du forum. C'est dedans que tu peux jouer aux jeux, flooder, voter aux top site, poster ta galerie d'art ou de n'importe quoi d'autre ; en bref, tout ce qui te concerne toi ou tout ce qui tourne autour de l'amusement sans prise de tête. Le flood fait vivre le forum alors n'hésite surtout pas à spamer cette partie !

les aides & guides ;
le Guide du Novicela carte de la galaxieLes NIVEAUX et l'XPles succèsles crédits conciliensla Chronologiele codex du forum

Tout ce qui te sera utile tout au long de ton séjour ici se trouve dans ces liens raccourcis. Nous avons mis à ta disposition des montagnes d'informations nommées Le Codex afin que tu puisses t'y retrouver plus facilement dans l'univers de Mass Effect !
Le guide du novice est là pour toi si tu veux revoir les bases du forum rpg, ce que tu as d'exclusif sur Mass Effect Insurrection ou si tu veux revoir quelques bases sur la saga de jeu ; les annexes sont ici pour t'indiquer les membres du staff et t'expliquer le fonctionnement de certains systèmes au sein du forum -sans oublier t'énumérer toute classe présentes dans Mass Effect ; et enfin, Le Codex comme cité plus haut est fait pour tes recherches sur l'univers des jeux.


Sur ce, je te souhaite une bonne aventure parmi nous ! Te joindras-tu avec les plus héroïques afin de préserver cette paix sensible en Andromède, ou au contraire, plongeras-tu la galaxie dans le chaos ?



Bienvenue sur Mass Effect : Insurrection !




PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
0
0
Posté