AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Just one moment.. (pv Sara <3)
avatar
PROCHAIN NIV. :
0
0
— RENEGADE :
30 / 10030 / 100

— PARAGON :
70 / 10070 / 100

— PSEUDOs : shining heart.
— XP : 219
— PRÉSENCE : quotidienne.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : ce n'est pas encore d'actualité. (a)
— CRÉDITS : 274

— RACE : humaine, sans anomalie physique quelconque.
— SPÉCIALITÉ : soldat, là où l'action la guide et la renforce.
— LIEU D'HABITATION : le nexus, plus précisément, dans le secteur sud des quartiers résidentiels.
— ÂGE : trente-deux années où le combat, où la guerre, où les pertes ont comblé ses années.
— PROFESSION : lieutenant-commandant & spectre.
— FACTION : l'alliance.
— ARMES : la n7 possède un M-8 Avenger (fusil d'assaut), un Stiletto (pistolet) & un M-23 Katana (fusil de pompe).
— O.SEXUELLE : homosexuelle, seules la douceur et la sensualité d'une femme parviennent à traverser le coeur de la lieutenant.
— AMOUREUSEMENT : complexe, l'essence de son coeur est perturbée.
Posté Dim 8 Avr - 17:03



just one moment...to devote ourselves to ... us ...

L’avenue de la Voie Lactée… Un endroit pour lequel Jane avait un attachement tout particulier... Une avenue rendant hommage aux victimes des Moissonneurs… Une avenue rendant hommage à la destruction totale et entière de la Voie Lactée... Un système solaire que personne ne pourrait plus voir ou apercevoir… sauf uniquement par le biais des souvenirs et des photographies. C’est mélancolique. Il est impossible de ne pas avoir une pensée pour cette perte chère et douloureuse. La jeune femme a, à cœur, cet endroit. C’est une commémoration. C’est un mémorial, à ne surtout pas négliger et gâcher. Plusieurs fois par semaine, elle traversait cette avenue pour uniquement jeter un regard vers les personnes qui s’y retrouveraient. Plusieurs fois par semaine qu’elle s’accordait à s’arrêter près d’un banc pour avoir l’une ou l’autre discussion avec les rescapés de l’ancienne galaxie. Il est important de continuer d’en parler et de ne pas faire comme si rien ne s’était passé. Toutes les personnes qui sont installées à Andromède, au Nexus, pour la majorité en tout cas, proviennent de la Voie Lactée, de leur toute première terre d’accueil ; ce n’était pas négligeable. Tant de choses ont changé en si peu de temps… Bien que Jane ait reçu les félicitations de plusieurs personnes pour sa nomination dans les rangs du N7 et en qualité de Spectre humaine, la militaire n’a pas l’impression d’être la personne la plus qualifiée pour le devenir. C’est un honneur. Un honneur tellement précieux, qu’elle a la crainte de ne pas être à la hauteur de ce présent. Même si c’est une personne chère à son cœur qui lui a attribué ces mérites, le goût sonne encore quelque peu amer dans sa bouche. Le véritable problème résidait en le fait que Jane n’avait pas réussi à sauver ce petit garçon lors de l’arrivée des Moissonneurs. Tout s’était passé extrêmement vite : elle a été décontenancée. Alors qu’une chance pour lui était ouverte pour un sauvetage réussi, rien ne s’était déroulé comme prévu et la vie de ce garçon s’était rapidement estompée par l’attaque de plusieurs zombis… Jane n’aurait jamais réussi à arriver juste à temps, et c’est bien ça qui la bouffait, encore et encore, même en cet instant précis. La preuve en résidait par les multiples cauchemars qu’elle faisait durant son temps de sommeil… Se réveiller, à chaque fois, en sueur, en hurlant presque, c’était éreintant. Jane n’en avait parlé à personne… Un secret demeuré enfoui dans son cœur et dans son âme… Aura-t-elle un jour de pouvoir se délivrer de cela ? Seul l’avenir pourrait lui apporter une réponse… Néanmoins, son esprit ne désire pas s’arrêter à ces petits soucis présentement. L’heure était à la décompression, c’est ce qu’elle voulait en tout cas…

Deux options s’étaient présentées à elle : le bar ou la boîte de nuit. N’étant pas dans une humeur pour faire une danse endiablée sous le rythme de la musique, rien de tel qu’une décompression autour d’un bar, avec un verre bien corsé à la main pour se détendre totalement. Jane en ressentait le besoin. Une pensée était tournée vers son frère. Elle est inquiète pour lui. L’impact de la destruction de la Voie Lactée a été importante pour tout le monde, sans doute davantage pour lui… pour eux… pour les Shepard. Shepard… Un secouement de la tête. Jane ne voulait pas se démonter le moral, pas maintenant, pas aujourd’hui. Elle n’était pas comme ça. Ça n’a jamais été sa nature de s’abattre, de s’apitoyer sur son sort pour ne plus jamais reprendre du poil de la bête. Une nouvelle chance s’offrait à elle et à tous les rescapés de la Voie Lactée ! Une chance à saisir et à ne pas négliger ! C’est ainsi qu’elle entre à l’intérieur du bar « Les Deux Krogans », vêtue d’une tenue de soirée arborant une couleur noire et portant une paire de chaussures à talons de même couleur. Se rendre féminine est important pour elle. Elle fait peut-être partie des soldats d’élite de l’Alliance, elle est peut-être devenue spectre, mais demeure une femme avant tout. Jane ne s’était jamais accordée trop de temps pour elle-même, préférant s’acharner au travail que de profiter de la vie en tant que femme. Aujourd’hui, elle veut changer un peu la donne et s’accorder un peu de temps. Mais, en se rapprochant du bar, son cœur rate un battement. Elle est ici. Seule, apparemment. Au fond de son cœur, son organe bat à toute allure et un fin sourire apparaît sur le coin des lèvres de Jane. Revoir et redécouvrir son visage lui faisaient du bien. Machinalement, c’est sa main qui remonte vers son cou dont son index vient caresser lentement, avec douceur, le pendentif que Sara lui avait offert avant son départ pour Andromède. Un cadeau qui avait tout son importance pour elle et qu’elle n’aurait jamais pu faire comme s’il n’existait pas, comme si elle n’existait pas… La situation entre elles était devenue compliquée… L’une comme l’autre ne devait pas se revoir. L’une comme l’autre pensait ne plus jamais se revoir… d’où l’échange de bijoux… Mais, pouvons-nous dire que cela appartient au « passé » et que le destin les a permis de pouvoir se retrouver. Une opportunité que Jane n’allait pas laisser s’envoler à travers cette nouvelle galaxie. C’est deux verres présentes dans chacune de ses mains que cette dernière se rapproche d’elle, l’air de rien, avec de la bienveillance dans le regard.

— « Puis-je vous offrir un verre, Pionnière ? » Prononce-t-elle dans un léger souffle, dans un sourire, se permettant de s’installer sur la banquette.

Les deux verres sont reposés contre la table, glissant une vers Sara. Assise, Jane profite de quelques instants, de quelques secondes, pour laisser ses yeux se glisser sur les traits de la jeune demoiselle. Elle était devenue si mature… si indépendante… si forte à la fois. Elle ne doute pas que les épreuves traversées l’ont aidée à s’endurcir ; c’est le même cheminement pour tout à chacun. Jane est admirative d’elle et très fière de ce qu’elle était devenue.

— « Je sais que nous n’avons pas eu l’occasion de nous parler… et… j’aimerais que nous puissions rattraper le temps qui nous a été enlevé… » Parlant le cœur sur la main, Jane ponctue ses mots en laissant une main se glisser vers Sara, ne quittant pas son regard de son délicieux visage d’ange.

Elles n’avaient pas eu l’occasion d’avoir droit à de véritables retrouvailles… où les deux jeunes guerrières auraient pu sauter dans les bras de l’une et de l’autre, laissant leurs sentiments enfin parler, s’exprimer au grand jour. Jane est peut-être la plus âgée des deux, mais cette femme n’avait plus envie de faire comme si rien n’était entre elles. Les dernières épreuves lui ont ouvert les yeux et lui ont montré que la vie ne tenait qu’à un fil, qu’il était primordial de la savourer dès qu’on le pouvait. C’est ce que Jane veut faire, maintenant qu’elle était de retour, maintenant qu’elle était avec Sara…